Kenya: Le président Kenyatta à Paris pour évoquer l'avancée du partenariat franco-kényan

Emmanuel Macron avait fait une visite historique à Nairobi en mars 2019, la première d'un président français depuis l'indépendance kenyane. Uhuru Kenyatta s'était rendu à Paris en octobre dernier. Il est de nouveau en France ce jeudi pour une troisième rencontre bilatérale en trois ans. L'occasion d'évoquer l'avancée du partenariat franco-kényan qu'Emmanuel Macron veut renforcer, et la situation régionale inquiétante.

« Les deux présidents sont sur la même longueur d'onde. La relation est suivie », confie une bonne source. Le projet d'Emmanuel Macron de renforcer la présence française en Afrique de l'Est et pour cela, de privilégier le partenariat avec le Kenya, est donc toujours sur les rails. Mais tout n'est pas facile.

Côté économique, deux projets d'ampleurs ont été lancés. D'abord un train express à Nairobi entre le centre et l'aéroport. « Il y a des lenteurs côté kenyan. Or l'objectif serait une première pierre d'ici un an. La bilatérale pourrait permettre un déblocage », indique un expert. Un connaisseur du dossier parle aussi de tensions côté français entre l'entreprise d'ingénierie Egis, qui aurait été gourmande dans le partage des revenus par rapport au constructeur Vinci, mécontent de la répartition.

Autre chantier, l'autoroute Nairobi-Nakuru-Mau Summit, pour 1,6 milliard d'euros. Cette fois, « des étapes ont été franchies », indique un observateur. Mais Nairobi n'a toujours pas mis en place le fonds qui collectera les recettes. Il y aurait aussi des débats sur la rémunération de l'opérateur, ou encore sur la responsabilité en cas de risque politique.

Les dossiers internationaux comme la crise en Ethiopie, la menace islamiste au Mozambique et en Somalie devraient être évoqués. D'autant que France et Kenya sont au Conseil de sécurité. La visite de ce jeudi est en tout cas importante car les deux pays organiseront des présidentielles l'an prochain. Paris souhaite donc que quel que soit le résultat, la relation perdure.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X