Sénégal: Génération Égalité / Forum des jeunes - Un pas de plus pour la cause des femmes et des filles

Génération Égalité - Forum des jeunes
1 Juillet 2021
communiqué de presse

La place du Souvenir Africain de Dakar a accueilli, ce jeudi 17 juin 2021, le forum des jeunes dans le cadre de la campagne Génération Égalité au Sénégal. L’objet de la rencontre était de catalyser l’action collective dans le but de susciter des conversations entre les générations afin de changer la donne pour les femmes et les filles.

Dans son allocution d’ouverture Oulimata Sarr, Directrice Régionale de ONU Femmes, Afrique de l’Ouest et du centre devant une large palette de personnalités, a engagé les jeunes à relever davantage les défis auxquels ils font face surtout en matière d’égalité et d’équité.

“Vous devez relever le défi de la représentativité pour être présentes dans les instances de décision; le défi de l’éducation pour porter la voix des filles non scolarisées; le défi des données pour gagner la bataille des statistiques par genre; et le défi de la restitution des ambassadrices au niveau local”, a-t-elle lancé à l’endroit de la jeunesse.

Elle a également invité les hommes à soutenir les femmes pour qu’ensemble ils s’engagent   pour la réussite des 17 Objectifs de Développement Durable  (ODD) et surtout s’appesantir sur l'objectif numéro 5, à savoir l’égalité entre les sexes.

C’est dans ce sens que la Directrice de la Direction de l’Equité et de l'Egalité du Genre, Mme Astou Diouf Gueye, a encouragé les jeunes à ne pas se limiter aux droits proclamés, et à travailler avec les hommes pour les faire valoir.

Lors du Forum, il a été également question de conscientiser les jeunes sur le travail de balise qui a été abattu par les pionnières qui avaient participé à la Conférence de Beijing en 1995; ils ont ainsi l’obligation de s’inscrire dans cette voie et de parachever le travail entamé pour les droits des femmes et un futur égalitaire.

Pour cela, leur engagement sur les coalitions d’action auxquelles le Sénégal s’est inscrit est primordial. Il s’agit de:

  • La violence basée sur le genre ;
  • La justice et le droit économique ;
  • Les technologies et innovations pour l'égalité des sexes.

De nombreux officiels ont participé à cette journée de réflexion: M. Siaka Coulibaly coordonnateur résidant de SNU, M. Khadim DIOP, Président du Conseil National de la jeunesse, M. Mor Khoudia Guèye, secrétaire général du ministère de la jeunesse, M. Mame Ngor DIOUF, secrétaire général du MFFGPE et des partenaires tels que la coopération canadienne, la Fondation Bill et Melinda Gates, la Fondation italienne et UNFPA.

Constitués en groupe de discussions, les 200 jeunes participants au Forum ont pu, au sortir de la journée de réflexion faire des recommandations phares, à savoir entre autres :

  • La mise en place et le renforcement des structures de prise en charge holistique des Violences Basées sur le Genre dans toutes les localités du Sénégal ;
  • Le financement et le soutien des initiatives au niveau communautaire dans le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises ;
  • La promotion des programmes d’enseignements des TICs de l’entreprenariat, du leadership et du développement personnel en français et en langues locales ;
  • La mise en place d’avantages fiscaux pour les entreprises fondées par des femmes de tous secteurs d’activités confondus en leur offrant un accompagnement spécial dans l’insertion et/ou l’implémentation de leurs entreprises.

Dans un registre plus détendu, cette journée conviviale d’échanges a vibré au rythme de prestations d’artistes comme Amira Abed, Jah Man Xpress, le groupe Bideew Bu bess, Moona, ainsi que d’autres jeunes talents (Slameurs et graphistes) qui ont aussi tenu à exprimer, à travers l’art, leur engagement pour la cause des femmes et des filles.

Visionnez toutes les photos du Forum des Jeunes ici.

Pour en savoir plus et participer au Forum Génération Egalité, visitez le site https://forum.generationequality.org/fr

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X