Congo-Kinshasa: Maniema - La société civile alerte sur l'absence des juges au tribunal de paix de Kibombo

L'appareil judiciaire ne fonctionne pas à Kibombo dans la province du Maniema, faute d'absence des juges au tribunal de paix de Kibombo. François Tambwe, président de la société locale qui a livré cette information mardi 29 juin, fait savoir que ce disfonctionnement cause des sérieux problèmes.

François Tambwe affirme que ce sont les éléments de la police et de l'auditorat militaire qui se substituent aux juges en tranchant même les dossiers des droits communs. Il demande aux autorités compétentes de doter le tribunal de paix de Kibombo des juges.

« Le tribunal de paix de Kibombo n'a aucun juge depuis très longtemps puisqu'auparavant on avait les juges qui siégeaient au tribunal de paix ici à Kibombo et malheureusement après un certain moment nous avions vu la disparition totale des juges. Cette absence des juges dans le territoire de Kibombo au tribunal de paix a beaucoup des conséquences. Nous voyons il y a les éléments de l'auditorat militaire qui siègent au parquet et au tribunal de paix commençant à juger même les affaires civiles. Cela crée beaucoup des problèmes », dénonce le président de la société locale qui demande aux autorités judiciaires de doter le tribunal de paix de Kibombo des juges :

« Nous demandons aux autorités compétentes surtout aux autorités judiciaires de nous doter ou de doter le tribunal de paix avec un nombre important des juges pour que l'appareil judiciaire puisse bien fonctionner ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X