Afrique: Le géant pharmaceutique Aspen reçoit 600 millions d'euros pour aider l'Afrique à se vacciner

L'UNICEF distribuant des fournitures essentielles aux familles en Côte d'Ivoire pendant la pandémie de COVID-19.

600 millions d'euros pour aider l'Afrique à se vacciner. C'est l'engagement qu'ont pris les bailleurs de fonds internationaux qui promettent ce financement à Aspen, le géant pharmaceutique sud-africain. Ils veulent soutenir la relance de la production de vaccins contre le Covid-19 en Afrique, où seulement 1% de la population est vaccinée.

L'Afrique est le continent le moins bien doté en matière de vaccins. Alors qu'une troisième vague agressive du Covid-19 y sévit actuellement, sa population est très peu immunisée. Pour y parvenir, il faudrait accélérer la vaccination, ce qui est impossible sans une production locale de vaccins. Le continent dépend essentiellement de l'aide à l'approvisionnement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'Union africaine (UA).

C'est pourquoi l'institution de développement de la Banque mondiale vient d'annoncer un cofinancement avec ses semblables français, allemand et américains, d'un montant total de 600 millions d'euros pour permettre à Aspen de développer son vaccin pour les pays africains.

Levée temporaire des brevets sur les vaccins ?

Implanté en Afrique du Sud, Aspen importe déjà les composants du vaccin américain Johnson & Johnson et les conditionne sur site. Le géant pharmaceutique entend aller plus loin et œuvre pour une levée temporaire des brevets sur les vaccins contre le Covid-19, afin que chaque pays puisse produire des versions génériques moins chères.

Les gouvernements africains et l'OMS appellent régulièrement les pays riches à plus de solidarité. Les pays occidentaux se sont vu reprocher de n'avoir pas encore tenu leur promesse de fournir un milliard de doses aux États les plus pauvres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X