Congo-Kinshasa: Le CICR quitte la région du Kasaï

communiqué de presse

Kananga (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) quitte officiellement, ce 30 juin 2021, la région du Kasaï, au centre de la République Démocratique du Congo (RDC).

Quatre ans après avoir lancé des activités pour assister des communautés victimes de violences qui avaient éclatées dans cette partie du pays, le CICR note une amélioration de la situation humanitaire et se retire pour se consacrer aux zones les plus affectées par les conflits armés (Ituri, Nord Kivu ...).

« Nous travaillons souvent dans l'urgence et nous pensons que cette étape est, heureusement, derrière nous », explique Grégory Brissonneau, Chef de la Sous-Délégation du CICR à Kananga, capitale de la province du Kasaï-Central.

« Il est à présent important que les organisations spécialisées dans les questions de développement puissent se pencher sur l'Espace Kasaï ».

04 ans après avoir lancé des activités pour assister des communautés victimes de violences qui avaient éclatées, nous quittons la région du #Kasaï, au centre de la #RDCongo.

Depuis juillet 2017, le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge de la RDC, s'est notamment employé à répondre aux besoins des populations affectées par le conflit en se focalisant sur les plus vulnérables, les populations déplacées ou les personnes retournées. Il a organisé en leur faveur des distributions de cash ou de nourriture, d'articles de ménage et d'intrants agricoles. Une des principales missions du CICR pendant ces 4 années a aussi été de réunir des enfants séparés de leur famille par le conflit. Il a également assisté les personnes privées de liberté dans les prisons de Tshikapa et Kananga et fourni une aide d'urgence aux congolais expulsés d'Angola. Dans sa mission de protection de la population civile le CICR a, entre autres, essayé de prévenir les violences sexuelles en organisant des sessions de sensibilisation au Droit International Humanitaire et Droit International des Droits de l'Homme auprès des porteurs d'armes déployés dans le Kasaï.

Le CICR continuera à suivre de près la situation humanitaire dans cette région à travers la Croix-Rouge de la RDC qu'elle soutient dans le cadre du partenariat qui les lie au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Pour toutes informations complémentaires :

Francine Kongolo, Chargée de communication CICR / Kinshasa

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X