Afrique de l'Ouest: Elections présidentielles au Cap Vert, le 21 octobre 2021 - Carlos Veiga, à la quête de l'électorat à Dakar

Carlos Veiga, candidat à l'élection présidentielle de la République du Cap Vert, qui aura lieu le 21 octobre, a tenu une rencontre face à la presse à Dakar. Une occasion qui a lui permis de revenir en détail sur sa candidature aux prochaines joutes électorales du Cap Vert où il est soutenu par le Mouvement Pour la Démocratie (MPD), parti du gouvernement actuel.

Carlos Veiga, ancien Premier ministre du gouvernement de Cap Vert pendant 10 ans et ambassadeur du Cap Vert aux États Unis, actuellement leader du parti MPD (Mouvement Pour La Démocratie) a déclaré officiellement sa candidature pour les élections présidentielles qui auront lieu le 21 Octobre 2021. Pour autant, compte tenu de l'importance des voix des ressortissants du Cap Vert, il a estimé nécessaire de faire la tournée hors du Cap Vert pour convaincre l'électorat en vue du scrutin.

A Dakar, face à la presse, il a ainsi dit hier, jeudi, « Je suis ici parce que les élections présidentielles, c'est pour bientôt et la communauté cap-verdienne es très forte au Sénégal et leurs voix sont décisives. L'expérience m'a donné à savoir que pour mes récentes défaites au niveau des dernières élections, les voix de la communauté résidant à l'extérieur priment et c'est ce qui m'a manqué. J'étais à Bissau et aujourd'hui à Dakar pour espérer avoir l'avis des compatriotes pour gagner les prochaines élections présidentielles », déclarera-t-il tout en se disant optimiste d'une possible victoire, vu de son expérience en la matière.

De plus, à travers les postes qu'il a eu à occuper, Carlos Veiga se déclare le candidat idéal pour communier avec le peuple du Cap Vert et avec le gouvernement qui est déjà en place et dont il est le leader. « Je veux mener mon pays dans la voie du développement enthousiaste et je pense qu'on peut le faire en se basant sur les politiques du développement économique et social fondé sur le secteur privé, sur la démocratie et sur la liberté. J'ai une très bonne expérience sur cela et avec le nouveau parlement, nous sommes optimistes pour réussir ces résultats. Le gouvernement qui était en place a fait de son mieux mais beaucoup reste à faire parce que le Cap Vert ne va pas très bien et il faut avoir un système qui peut aider à faire les choses qui ont été proposées à l'Assemblée nationale ».

Par ailleurs, le candidat du parti Mouvement Pour la Démocratie (MPD), Carlos Veiga, a fait savoir qu'il entendait raffermir les liens avec ses pays voisins, le Sénégal et la Guinée Bissau avec lesquels son pays entretient de bonnes relations diplomatiques mais aussi de s'inscrire sur la lignée de la Cedeao pour bien mener le Cap vert..

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X