Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Plus de 10 barrières illégales levées à Rutshuru

Le nouvel administrateur militaire du territoire de Rutshuru a décidé samedi 3 juillet de supprimer une dizaine des barrières érigées illégalement par les militaires et d'autres services de l'état sur les principaux axes routiers de ce territoire. Parmi ces barrières se trouvent celles situées sur les axes Goma-Rutshuru et Kiwanja-Ishasha.

Pour la société civile locale, en levant ces barrières, le lieutenant-colonel Nyengele Albert, vient de répondre à l'une des préoccupations de ses administrés longtemps meurtris par les tracasseries des soldats FARDC et d'autres services de l'état commis à ces postes.

« La société civile se réjouit des contacts francs que les nouvelles autorités territoriales, ont entamé avec plusieurs couches de la population ainsi que des organisations et des acteurs de la société civile », a déclaré Jean-Claude Mbaabaze, coordonnateur de cette structure citoyenne.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X