Algérie: 5 juillet 1962 - Une manifestation scientifique et culturelle à Boumerdès

Alger — Le Haut Commissariat à l'amazighité (HCA) organisera du 5 au 8 juillet en cours, en partenariat avec la Radio algérienne, une manifestation scientifique et culturelle à Boumerdès sous le thème "Lzayer Deg Woul (l'Algérie dans le cœur) dans le cadre de la célébration du 59e anniversaire de la fête de l'indépendance et de la jeunesse.

En prévision de cette manifestation, première du genre, le Secrétaire général du HCA, El Hachemi Assad et le Directeur général de la Radio algérienne Mohamed Baghali, ont animé une conférence de presse durant laquelle ils ont passé en revue les principaux axes et objectifs de la manifestation avec au programme plusieurs activités dont une conférence scientifique au premier jour à laquelle prendront part des enseignants universitaires et des spécialistes, sur le thème "Rôle de Tamazight dans la transmission des valeurs nationales".

Le programme comporte une session de formation au profit de 32 journalistes exerçant en langue amazighe issus de 27 radios locales, qui sera supervisée par un groupe d'universitaires et de spécialistes dans le domaine.

Un colloque scientifique sur "l'onomastique algérienne" sera organisé également et il est prévu la création d'une Association algérienne d'onomastique, une première dans la scène associative scientifique nationale, a fait savoir le SG du HCA, relevant la publication d'un dictionnaire de toponymie algérienne des lieux habités, de Foudil Cheriguen.

Il a rappelé la tenue, en mars dernier, de la conférence scientifique au siège de l'APS sous le thème "les dix nouvelles wilayas : toponymie et développement durable".

Les oeuvres primées de la première édition du Prix du Président de la République de la langue et de la littérature amazighe ( 2020-2021) seront également présentées lors d'une table ronde alors que les organisateurs prévoient également des ateliers de transcription et réalisation d'un album de contes et bande dessinée, d'écriture de Tifinagh, et de codification de l'écriture tamazight en braille.

En application des clauses du partenariat, le commissariat a assuré la formation de la première cellule de traduction au sein de l'agence qui a satisfait les demandes des institutions de l'Etat pour ce qui est de la transcription en langue amazighe, a-t-il rappelé.

Concernant la constitutionnalisation de la langue amazighe, M. Assad a qualifié de "grand acquis" les réalisations accomplies jusque là, appelant tout un chacun à traduire et à se conformer aux clauses de la Constitution.

Pour sa part, le DG de la Radio nationale a souligné que l'initiative "l'Algérie dans le cœur" affirme encore une fois que "la convention signée avec le commissariat n'est pas restée lettre morte" et qu'il "s'agit d'une action sérieuse dont nous veillons à réaliser les objectifs".

L'utilisation croissante de tamazight à la radio algérienne constitue le fruit des acquis réalisés qui ont été sanctionnés par la constitutionnalisation de tamazight et sa consécration en tant que langue nationale et officielle, soulignant que de tels acquis "seront davantage renforcés avec la dynamisation d'autres organismes".

Soulignant que la langue amazighe fait partie intégrante de notre identité nationale, il s'est dit pleinement convaincu que Tamazight "accorde à l'identité nationale une diversification et une richesse qui font de l'Algérie un Etat fort, ajoutant que les Algériens doivent être conscient que cette diversité constitue un facteur de force et d'unité.

La manifestation "l'Algérie dans le cœur" verra la participation de 180 participants représentant la majorité des wilayas du pays, 12 enseignants spécialisés et 33 maitres de conférence.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X