Togo: Procès 'historique'

(Image d'archives) - Interpellation de pirate en haute mer
5 Juillet 2021

10 personnes, dont la nationalité non précisée, seront jugés à Lomé pour des actes de piraterie maritime.

C'est une première au Togo et dans l'espace Cédéao.

'C'est même historique', a souligné lundi Christian Trimua, le ministre des Droits de l'homme<;

'C'est l'un des premiers procès retentissant que nous allons avoir dans l'espace Cédéao sur le jugement de présumé pirates et ce qui ont commis les actes de brigandage en mer' a-t-il ajouté.

Le procès devrait constituer un accélérateur pour l'harmonisation des législation des pays membres.

Le nouveau code pénal prévoit des dispositions particulières pour les actes de piratage, a précisé Garba Gnambi Kodjo, le procureur général près la Cour d'appel de Lomé.

Les personnes qui seront jugées prochainement encourent de 10 à 20 ans ce prison.

On ignore les conditions de leur arrestation et les circonstances de l'attaque de ou des navires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X