Sénégal: Préparation des athlètes sénégalais aux JO Tokyo 2020 et joj 2026 - Diagna Ndiaye appuie les présidents de fédération

Le président du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS), Mamadou Diagna Ndiaye, s'est encore illustré pour la famille du sport sénégalais. En marge du déjeuner organisé avant-hier samedi 3 juillet à l'hôtel Pullman, le patron de l'Olympisme sénégalais a apporté un soutien financier aux différentes Fédérations pour une meilleure préparation des athlètes qualifiés aux JO de Tokyo et en perspective des JOJ de 2026.

Dans l'optique de mieux aborder les Jeux Olympiques Tokyo 2020 prévus du 23 juillet au 8 août et ceux paralympiques du 24 août au 5 septembre 2021, tous les présidents se sont réunis autour de Mamadou Diagna Ndiaye, président du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS) qui les a convié à un déjeuner avant-hier samedi 3 juillet à l'hôtel Pullman. L'objectif de cette rencontre est d'apporter un soutien financier aux athlètes sénégalais qualifiés pour les JO de Tokyo et ceux paralympiques.

Sans oublier les échéances de 2026 avec les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) que le Sénégal va abriter pour la première fois en terre africaine. Une initiative appréciée à sa juste valeur par ces présidents de Fédérations qui étaient présents et parmi lesquels il y avait Awa Nar Fall, présidente de la Fédération sénégalaise Roller-Skateboard (Jeux en planche), une discipline nouvelle au Sénégal et qui est intégrée parmi les disciplines qui feront partie des JOJ de 2026.

«C'est un plaisir pour moi d'être ici. Nous sommes conviés à cette rencontre avant le départ de la délégation sénégalaise pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. L'appui est venu à son heure parce que comme vous le savez le Roller-Skateboard sont là depuis 20 ans et avec un parcours très difficile. Nous remercions le Comité Olympique qui a débloqué des bourses qui ont permis à notre athlète binational Jean Thomas Saldo de faire ses qualifications pour les JO de Tokyo», s'est réjouie Mme Fall.

Pour Balla Dièye, président de la Fédération Sénégalaise de Taekwondo «cette rencontre avec le CNOSS est intéressante parce que ça a permis de mettre sur la table pas mal de choses vu que nous avons des athlètes qualifiés aux Jeux de Para-Taekwondo. Nous savons que l'effort que le CNOSS a fait pour ses athlètes notamment en leur attribuant des bourses pour leur préparation mais aussi appuyer les Fédérations pour les manifestations sportives sans oublier sur le volet formation. Nous pouvons dire que le CNOSS a beaucoup fait pour les Fédérations. Aujourd'hui, c'est une occasion avec tous les autres présidents de Fédération de discuter, d'échanger».

Et d'ajouter : «Je pense que c'est une rencontre qu'on doit renouveler qui permet de montrer que le sport est une famille et que nous pouvons faire beaucoup avec le Comité National Olympique et en perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse que nous allons organiser ici au Sénégal». «Nous saluons cette belle initiative du président Diagna (Ndiaye). C'est l'occasion de le remercier et remercier son équipe par rapport au travail extraordinaire qu'ils sont en train de réaliser pour d'abord mettre les athlètes dans de bonnes conditions et accompagner les différentes Fédérations.

Et souhaiter par rapport ce qui va arriver avec les Jeux Olympiques, que le Sénégal puisse faire des résultats parce que beaucoup d'efforts ont été faits pour avoir une réussite et c'est ce que nous souhaitons», a tenu à magnifier à son tour Mohamed El Moctar Diop, président de la Fédération Sénégalaise de Karaté

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X