Afrique de l'Ouest: Promotion de la paix - Pengdwendé Clément Sawadogo salue l'inestimable contribution de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams du Sahel

Placé sous le thème : « Sur la voie du traitement : L'acceptation de l'autre, entre la théorie et la pratique », cette rencontre a pour objectifs de propager la culture de la paix, promouvoir le vivre-ensemble et vise à mettre en évidence les enseignements de la religion musulmane concernant le comportement envers autrui et son acceptation.

La rencontre de Ouagadougou se tient dans un contexte sécuritaire mettant profondément à mal la stabilité de la région. C'est pourquoi le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Pengdwendé Clément Sawadogo a soutenu que cette crise sécuritaire se fonde sur la radicalisation, l'intolérance, le rejet de l'autre et la méconnaissance des valeurs de l'Islam. Une situation qui selon lui, compromet la vie communautaire et le vivre-ensemble des populations. « Cette réflexion permet d'espérer des conclusions qui puissent contribuer au renforcement de la résilience de nos populations face aux discours extrémistes violents », a déclaré le ministre en charge des cultes.

Clément Pengdwendé Sawadogo a dit espérer que cet atelier ne ménagera aucun effort pour revisiter les fondements de l'Islam afin d'orienter d'avantage les imams et prêcheurs du Sahel sur l'acceptation de l'autre. Car a-t-il insisté, la réponse militaire ne saurait à elle seule vaincre la radicalisation. La promotion de la paix et l'inclusion sont des solutions additionnelles.

« Le Gouvernement Burkinabè sera particulièrement attentif aux conclusions des travaux qui, nous en sommes sûrs, éclaireront d'un jour nouveau les valeurs de paix, de justice, de solidarité et de vivre-ensemble, si chères à nos sociétés », a lancé le ministre d'Etat qui s'est réjoui de cette initiative de la Ligue.

Outre le renouvellement des instances de la Ligue des Oulémas, des imams et prêcheurs du Sahel fondée en 2013, l'assemblée générale de Ouagadougou élaborera son plan d'action de l'année 2022 et échangera également sur les mécanismes de lutte contre l'extrémisme violent et la promotion des valeurs médianes de l'islam dans la région.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X