Afrique: F$ete nationale des Etats-Unis d'Amérique - L'ambassadeur Richard K. Bell salue les progrès impressionnants de la Côte d'Ivoire depuis 10 ans

En prélude à la fête nationale des Etats-Unis d'Amérique prévue ce dimanche 4 juillet 2021, qui marque le 245ème anniversaire de ce pays, l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique en Côte d'Ivoire, Richard K. Bell, a organisé un «cocktail diplomatique» à sa résidence le jeudi 1er juillet dernier. Une cérémonie qui a vu la présence du président de la République, Alassane Ouattara, et son épouse, Dominique, ainsi que du Premier ministre Patrick Achi et de la ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Mme Kandia Camara.

Dans son speech, le diplomate américain a salué les relatuions d'amitié qui lient les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire depuis soixante ans déjà. « La Côte d'Ivoire est un pays d'importance stratégique: moteur économique de la sous-région; moyen de liaisons de transport; pôle de stabilité dans une partie du monde qui en a besoin; leader continental respecté», a-t-il indiqué.

Selon lui, depuis 17 ans, les Etats-Unis financent le gros de la lutte contre le VIH-SIDA en Côte d'Ivoire à travers le programme PEPFAR, à hauteur d'environ 100 millions de dollars par an, donc au total 1,7 milliards de dollars depuis 2004.

« Aujourd'hui, environ un quart de million de personnes vivant avec le VIH en Côte d'Ivoire suivent le traitement qui non seulement leur sauve la vie mais permet de réduire leur charge virale au point qu'ils ne peuvent pas transmettre le virus. Je rappelle que ce traitement, qui consiste en une pilule par jour, leur est offert à titre gratuit et en toute confidentialité, car nous sommes bien conscients de la stigmatisation qui persiste », a précisé Richard K. Bell.

A l'en croire, le gouvernement américain contribue à hauteur du tiers du budget du Fonds mondial contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Et, au niveau bilatéral, les Etats-Unis ont investi 100 millions de dollars contre le paludisme en Côte d'Ivoire depuis 2017. Sans oublier le renforcement des capacités ivoiriennes contre les maladies infectieuses.

S'agissant de la lutte contre le Covid-19, il a rappelé que le Président Biden a rejoint avec enthousiasme l'initiative Covax qui offre gracieusement des vaccins à de nombreux pays y compris la Côte d'Ivoire. « La contribution américaine initiale s'élève à 2 milliards de dollars, avec une seconde tranche de 2 milliards d'ici l'an prochain, structurée de façon à motiver d'autres partenaires à contribuer », a révélé M. Bell.

Poursuivant, il s'est réjoui du grand bond fait par la coopération bilatérale depuis avec le programme du Millennium Challenge Corporation (MCC) dont le budget s'élève à 524,7 millions de dollars sur cinq ans, donc un peu plus de 100 millions de dollars par an. Ce programme comprend deux volets, sélectionnés avec soin pour leur impact stratégique.

Primo : l'éducation, avec la construction de jusqu'à 84 collèges de proximité situés de manière à encourager les jeunes filles à poursuivre leur éducation. Secundo : le transport routier, avec l'amélioration de 32 kms de route reliant le port d'Abidjan aux sorties de la ville, et un programme de formation d'experts pour maintenir tout le réseau routier, qui comprend plus de 85 000 km de routes.

« Pour accéder à un accord avec le MCC, un pays doit remplir des critères de bonne gouvernance, et que ces critères sont évalués par des tiers, chaque année. Lorsque un pays se rend éligible à la coopération du MCC, il se rend plus attractif en général, surtout du point de vue d'investisseurs potentiels.

Ce qui est très pertinent, car, ne l'oublions jamais, les investisseurs ont le choix », a souligné l'ambassadeur américain, avant d'ajouter : « C'est le lieu pour moi de féliciter la Côte d'Ivoire pour les progrès impressionnants réalisés depuis dix ans que SEM Alassane Ouattara a accédé à la magistrature suprême».

Aussi a-t-il relevé l'engagement personnel du Premier ministre Patrick Achi qui, préside avec grande attention le conseil d'administration de MCA-CI, l'agence ivoirienne chargée de la mise en œuvre du programme MCC. De même, il a rendu hommage à la Première Dame de Côte d'Ivoire, Mme Dominique Ouattara, pour son dévouement au bien-être surtout des enfants, qui représentent l'avenir.

Enfin, Richard K.Bell a félicité la Côte d'Ivoire pour la bonne tenue et le caractère démocratique des législatives du 6 mars dernier. Non sans saluer le partenariat américain avec le Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité dans le cadre du programme de Police de Proximité; et l'initiative conjointe entre la Côte d'Ivoire et la France de créer l'Académie internationale de lutte contre le terrorisme.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X