Liberia: Autrefois rebelle, le "général Butt Naked" désormais au chevet des ex-enfants soldats

Auteur d'atrocités pendant la guerre civile au Liberia, le redouté "général Butt Naked", devenu pasteur évangéliste, parcourt désormais les bidonvilles de Monrovia pour sortir de la drogue et de la délinquance les anciens enfants soldats.

Né en 1970, Joshua Milton Blahyi, de son vrai nom, était un chef du mouvement Ulimo, favorable au président Samuel Doe, dont l'assassinat déclencha un des conflits les plus sanglants du continent africain, avec 250.000 morts entre 1989 et 2003. Jacques Aristide nous en dit plus.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X