Congo-Kinshasa: Malangu Kabedi Mbuyi, première femme aux commandes de la banque centrale de la RDC

Pour la première fois depuis sa fondation il y a 70 ans à la fin de ce mois, la Banque centrale du Congo (BCC) sera, pour la première fois de son histoire, dirigée par une femme.

Il s'agit de Malangu Kabedi Mbuyi, ancienne fonctionnaire du Fonds monétaire international (FMI). Sa nomination a été annoncée par un communiqué publié lundi à Kinshasa, au nom du président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis 2019.

Mme Malangu, qui a vécu et étudié aux Etats-Unis, devient donc la 12e gouverneure de l'institution et remplace à ce poste Déogracias Mutombo, nommé à d'autres fonctions.

"Le Chef de l'Etat a porté son choix sur Madame Malangu Kabedi-Mbuyi pour diriger la Banque centrale du Congo. Une femme exceptionnelle. Elle est auteure et ancienne chef de mission du Fonds monétaire international au Cap vert et au Burkina Faso", a précisé le porte-parole du gouvernement de la RDC, le ministre Patrick Muyaya.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X