Tchad: Les sujets évoqués lors de la rencontre Macron-Déby à Paris

Le Président du Conseil militaire de transition, Président de la République, Chef de l’Etat, le Général de Corps d’Armée, MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO, reçu par le Président français, Emmanuel Macron

C'était la première visite de Mahamat Idriss Déby à l'Élysée. Lundi matin 5 juillet, le président du conseil militaire de transition du Tchad et le président français se sont entretenus. Un communiqué conjoint été publié lundi soir. Plusieurs sujets chauds du moment ont été abordés entre Mahamat Idriss Déby et Emmanuel Macron.

Sur les avancées de la transition politique au Tchad, les présidents soulignent la nécessité de tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs d'une transition « inclusive, apaisée et réussie » ceci dans le cadre souhaité par l'Union africaine. Pour mener à bien cet objectif, la France annonce une nouvelle aide budgétaire. Mahamat Idriss Déby avait fait savoir que sans un soutien de la communauté internationale le délai maximum de 18 mois pour la transition ne pourrait être respecté.

Deuxièmement : le contexte sécuritaire dans la région du Sahel. La France a « précisé les objectifs de la transformation du dispositif militaire français au Sahel », note le communiqué, sans donner plus de détails. Emmanuel Macron salue le maintien par le Tchad de « ses engagements internationaux en particulier dans le cadre du G5 Sahel ». Les deux présidents soulignent la nécessité de doter la force conjointe du G5 Sahel d'un financement pérenne et le passage de cette force sous chapitre 7 des Nations Unies.

La pandémie du Covid-19, l'attaque de Sourou à la frontière centrafricaine - condamnée par le président Macron - et l'encadrement du départ des mercenaires de Libye ont aussi été abordés.

« On est très satisfait car on craignait que nos partenaires français soient arc-boutés sur ce sujet »

La satisfaction du gouvernement tchadien

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X