Afrique du Nord: Après Donald Trump, Joe Biden reconnaît la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental

Le nouveau président américain Joe Biden

Le 10 décembre dernier les États Unis de Donald Trump ont reconnu le Sahara occidental comme territoire marocain. En échange, le Maroc a renoué des relations diplomatiques avec Israël. Depuis l'accession de Joe Biden au pouvoir, les indépendantistes sahraouis espéraient que la nouvelle administration américaine revienne sur cette décision. Mais au contraire, les États-Unis viennent de confirmer qu'ils reconnaissaient bien la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

L'information a été confirmée par le département d'État la semaine dernière : lors de son point presse hebdomadaire, le porte-parole de la diplomatie des États Unis, Ned Price, a affirmé que la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental « reste la position de l'administration » du président Joe Biden. « Pas de changement » donc par rapport à la décision de Donald Trump de soutenir Rabat sur la question.

Washington affirme également être en faveur « d'un processus politique crédible dirigé par l'ONU pour garantir la cessation des hostilités ». « Nous consultons les parties, nous consultons d'autres gouvernements de la région et au-delà, sur la meilleure façon de mettre un terme à la violence et parvenir à un règlement durable de ce conflit », a expliqué Ned Price qui insiste sur le besoin de nommer rapidement d'un envoyé spécial pour le Sahara occidental.

Vendredi dernier, le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres a justement appelé le Maroc et les indépendantistes du Front Polisario à accepter le prochain candidat qu'il leur proposera. Depuis 2019, le poste d'envoyé spécial de l'ONU est vacant, 13 candidats ont déjà été recalés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X