Congo-Kinshasa: Insécurité à Butembo - Plus de 50 suspects arrêtés lors d'un bouclage

Plus de cinquante personnes, dont un officier des FARDC, suspectées d'être les auteurs de l'insécurité dans la ville de Butembo sont aux arrêts. Leur interpellation est intervenue lors d'un bouclage mené par la Police nationale congolaise (PNC) dans la commune de Bulengera dans la nuit de dimanche à lundi 4 juillet.

Le commissaire supérieur Polongoma, commandant intérimaire de la PNC /Butembo, indique que le bouclage va se poursuivre dans toutes les communes, en vue de matérialiser l'objectif de l'état de siège. Il invite ainsi la population à dénoncer tout cas suspect dans son environnement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X