Burkina Faso: Extrémisme - Le Burkina Faso souhaite tirer profit de l'expérience algérienne

Ouagadougou — Le ministre d'Etat, ministre de l'Administration territoriale, de la Décentralisation, et de la Cohésion sociale de Burkina Faso, Pengdwendé Clément Sawadogo a affirmé, lundi à Ouagadougou, que son pays souhaite tirer profit de l'expérience algérienne en matière de lutte contre l'extrémisme.

Dans une déclaration à l'APS en marge des travaux du 12ème workshop de LOPIS intitulé :"Remédier à l'extrémisme: acceptation de l'autre, de la théorie à la pratique", le ministre a indiqué que le Burkina Faso "souhaite tirer profit de la grande expérience algérienne en matière de lutte contre l'extrémisme violent".

"L'Algérie est parmi les pays ayant réalisé des résultats positifs dans ce domaine", c'est pourquoi le Burkina Faso tira profit à travers l'échange de connaissances et de mesures à suivre" en explorant les opportunités offertes, à l'instar du workshop organisé par la Ligue des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel (LOPIS) dans des conditions sécuritaires instables dans son pays en raison de la recrudescence des menaces terroristes, a-t-il estimé.

Après avoir rappelé que le Groupe des cinq Etats du Sahel avait affirmé dans une déclaration en janvier 2020 que "la riposte militaire ne pourra être la seule alternative et que le confortation des valeurs de l'Islam, de l'intégration et du vivre ensemble demeurent la solution idoine", M. Sawadogo a salué les efforts de la Ligue dans l'instauration de la paix dont la région s'emploie à réaliser".

Les travaux du 12e atelier se poursuivront lundi et mardi avec les recommandations des participants et une déclaration finale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X