Burkina Faso: Baccalauréat 2021 - Plus de 154 000 candidats âgés de 15 à 64 ans composeront l'examen

La session normale de 2021 de l'examen du Baccalauréat toutes séries confondues commence officiellement le jeudi 8 juillet 2021 sur l'ensemble du territoire national. L'Office du Baccalauréat relevant de l'Université Joseph KI-ZERBO a enregistré pour cette session 154 775 candidats.

Cet effectif se compose de 85642 garçons et 69133 filles, représentant respectivement 55,33 % et 44,67 % de l'effectif total des candidats inscrits. On note également 27 598 candidats libres dont 15 527 garçons et 12071 filles.

Le candidat le plus jeune est née le 17 novembre 2006 à Ouagadougou et le plus âgé est née le 22 septembre 1957 à Tenkodogo.

Cette année, les candidats de l'examen du Baccalauréat sont répartis dans 579 jurys soit 108 jurys de plus que les 471 de 2020. Ces jurys sont logés dans 331 centres d'examen répartis sur toute l'étendue du territoire national.

En matière d'innovation, on enregistre (03) nouvelles options du Baccalauréat professionnel. Il s'agit des options : Froid et Climatisation ; Transformation des viandes et œufs ; Energie Solaire.

Comparativement à la session de 2020, il y a une augmentation de 28 970 candidats ce qui correspond à une hausse de 23,03 % de l'effectif de 2020. D'une manière générale, on constate une augmentation du nombre de candidats de tous les types d'enseignement.

Les acteurs directs estimés à 52 869, composés essentiellement des présidents de jurys, des secrétaires de jurys, des encadreurs pédagogiques, des surveillants, des correcteurs, des chefs de centres et leurs adjoints, des manœuvres, des Directeurs Régionaux et des Superviseurs conjugueront leurs efforts pour une tenue effective de la session 2021 du Baccalauréat au Burkina Faso.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X