Ile Maurice: Relations bilatérales - Le Premier ministre participe au Sommet du PCC et des partis politiques mondiaux

communiqué de presse

Le Sommet du Parti communiste chinois (PCC) et des partis politiques mondiaux s'est tenu cet après-midi par vidéoconférence et a réuni quelque 500 dirigeants de partis politiques ainsi que d'organisations de plus de 160 pays.

Le Sommet, organisé par la Chine, avait pour but de renforcer les échanges mutuels d'expériences en matière de gouvernance entre le PCC et les partis politiques du monde entier, et à répondre conjointement aux défis occasionnés par des changements sans précédent, notamment la pandémie de COVID-19.

Le Premier ministre et leader du Mouvement Socialiste Militant, M. Pravind Kumar Jugnauth, des ministres, des députés et des membres du parti ont participé au Sommet, à Port-Louis. Le Chargé d'Affaires de l'Ambassade de la République populaire de Chine, M. Gong Yufeng, était également présent à cette occasion.

Le thème choisi pour le Sommet était « Pour le bien-être du peuple : la responsabilité des partis politiques » et l'événement coïncidait également avec les célébrations du 100e anniversaire du PCC.

Dans un message préenregistré publié sur le site Internet du Sommet, le Premier ministre a félicité le Président de la République populaire de Chine et Secrétaire général du PCC, M. Xi Jinping, pour l'invitation à participer au Sommet et le PCC pour son 100e anniversaire. Cette invitation, a-t-il souligné, confirme la volonté mutuelle de constamment renforcer les liens d'amitié et de coopération existants.

Il a fait ressortir qu'avec la création de la République populaire de Chine en 1949, le PCC a indéfectiblement conduit le peuple chinois vers le progrès économique et social, et aujourd'hui, la Chine est la deuxième plus grande économie mondiale. Ceci est le résultat d'un leadership fort, d'une vision avant-gardiste, d'un travail acharné, d'une discipline et d'une ténacité. Il n'est donc pas surprenant que la Chine ait pu contenir la pandémie de COVID-19 sur son sol.

La Chine, a indiqué le Premier ministre, reste à la pointe des efforts mondiaux pour développer et fournir des vaccins efficaces en plus d'aider d'autres pays dans la lutte contre le coronavirus. Il a saisi cette occasion pour remercier le président Xi Jinping et le gouvernement chinois d'avoir acheminé du matériel médical à Maurice pour lutter contre la pandémie et d'avoir répondu favorablement à la demande de Maurice pour se procurer des doses de vaccins Sinopharm.

Selon lui, en ces temps difficiles, le sort des peuples, leurs préoccupations immédiates, leur pouvoir d'achat et leur bien-être général doivent retenir toute l'attention des gouvernements. Relancer les économies, renforcer la résilience et mettre en place les bonnes stratégies et politiques pour une croissance durable sont les conditions nécessaires pour assurer le bien-être de nos nations, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a également déclaré qu'en plus d'investir dans la préparation de nos services de santé pour faire face à des situations sanitaires extrêmes après les leçons tirées de la pandémie, il est nécessaire de se concentrer sur la sécurité alimentaire, la protection de l'environnement, les énergies renouvelables, l'autonomisation sociale, l'apprentissage et le travail à distance, et les activités intelligentes basées sur l'informatique.

En outre, M. Jugnauth a remercié la République populaire de Chine pour son vote en faveur de la résolution 73/295 de mai 2019 de l'Assemblée générale des Nations Unies, réaffirmant les conclusions de la Cour internationale de justice selon lesquelles l'archipel des Chagos fait partie intégrante de Maurice et que le détachement de l'archipel des Chagos de Maurice par le Royaume-Uni était une violation du droit international. Maurice continue de compter sur des pays amis comme la Chine pour poursuivre ses efforts en vue d'achever son processus de décolonisation.

Il a aussi affirmé que Maurice apprécie profondément ses excellentes relations avec la Chine, ajoutant que la Chine contribue grandement au développement socio-économique local. Il a également exprimé sa conviction que les liens entre les deux pays vont encore s'approfondir à l'avenir.

Quant au Président chinois Xi Jinping, il a souligné qu'une attention particulière doit être accordée aux pays et aux peuples appauvris car le développement est le droit de tous les pays du monde. Il a indiqué que pour faire face aux défis modernes, il est nécessaire que chaque pays collabore, partage ses expériences et travaille collectivement.

Selon lui, malgré quelques obstacles, la mondialisation économique continue d'avancer à grands pas. La tendance à l'ouverture et à la coopération reste inchangée. La Chine est prête à améliorer la communication avec les autres pays et à orienter la mondialisation économique vers une plus grande ouverture et inclusivité, ainsi que vers un équilibre et des résultats gagnant-gagnant, a-t-il ajouté.

Plusieurs chefs d'Etat et dirigeants sont également intervenus lors du Sommet.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X