Zambie: Tension autour du lieu d'inhumation de l'ex-président Kenneth Kaunda

Des dizaines de militants vêtus de masques orange piquent près de Kenneth Kaunda Road à Durban North pour exiger que les pilleurs de fonds de Covid-19 soient emprisonnés. Ils se sont engagés à organiser des piquets similaires tous les vendredis jusqu'à ce que leurs demandes soient satisfaites.

En Zambie l'inhumation de l'ancien président Kenneth Kaunda doit avoir lieu ce mercredi 7 juillet. Cependant, il n'y a aucune certitude sur la tenue de cette inhumation car une partie de la famille n'est pas d'accord avec le lieu de l'enterrement.

Le gouvernement a prévu l'inhumation de Kenneth Kaunda dans un cimetière réservé aux anciens présidents situé en face du siège du gouvernement à Lusaka. Le programme des funérailles de 6 pages est précis : la cérémonie doit débuter à 10h à la cathédrale anglicane Holy Cross avec l'arrivée du cortège funéraire, le départ pour le cimetière est prévu à midi.

Mais une partie de la famille de Kenneth Kaunda a saisi la justice ce mardi 6 juillet contestant le lieu de l'inhumation. Dans une lettre, plusieurs de ses enfants et petits-enfants demandent à ce que l'ancien président soit inhumé près de son épouse Betthy Kaunda. Ceci conformément aux souhaits du défunt précise la famille. Mardi soir les autorités zambiennes n'avaient pas encore réagi.

L'ex-président est décédé à l'âge de 97 ans, le 17 juin dernier à l'hôpital militaire de Lusaka. Il y avait été admis pour une pneumonie. Un hommage national lui a été rendu vendredi dernier. Plusieurs personnalités de la région dont les présidents kenyan et sud-africain avaient fait le déplacement. Kenneth Kaunda est le père de l'indépendance zambienne dont il a été le premier président.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X