Burundi: Elle slame pour protéger l'environnement

La rubrique "graines d'espoir" nous conduit vers Gretta Karly, une jeune femme burundaise qui fait du slam pour promouvoir la défense de l'environnement.

"Je suis Gretta Karly INEZA, étudiante à la faculté des sciences de gestion et d'économie appliquée. Je suis aussi une artiste slameuse depuis 2016."

23 ans ! Et quatre ans que l'artiste slameuse s'engage dans les collectifs de slameurs.

Connue pour son engagement, elle est souvent invitée pour les déclamations slams dans des événements relatifs aux droits environnementaux et invite les jeunes de sa génération à prendre goût à la défense de l'environnement.

Un engagement qui remontre à l'enfance...

"Mon choix du slam pour l'environnement est une manifestation de mon amour pour la nature depuis toute petite. Avec l'atout d'être une artiste slameuse, j'ai trouvé plus judicieux d'écrire mes textes slams et de les déclamer pour la cause environnementale afin de sensibiliser mes concitoyens et leur rappeler qu'ils doivent être coresponsables", explique la slameuse.

Pas toujours prise au sérieux à ses débuts, Gretta a désormais lancé sa carrière et fini par être écoutée et respectée. Et pour attirer l'attention d'un large public, elle a choisi de slamer en plusieurs langues. Elle se réjouit que même les analphabètes puissent être touchés et engagés pour la cause environnementale :

"Moi je slame en trois langues : le kirundi le français et l'anglais. On n'a pas besoin d'avoir été à l'école pour écouter du slam, on a juste besoin des oreilles pour écouter. Notre population, avec un grand pourcentage d'analphabètes, quand on fait du slam en kirundi, on a un plus grand public qui nous écoute."

Une énergie débordante... Et des inspirations diverses...

"Je dirais que c'est la slameuse malgache Caylan qui m'inspire. Mais personne ne ma formée je dirais. Mais faire partie de nombreux groupes de slameurs m'a forgée, ça m'a appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas avant. Evoluer avec les autres c'est ce qui ma formée, je dirais. Dans l'avenir je compte devenir une grande artiste slameuse, militant pour l'environnement et d'autres causes, tout en inspirant les jeunes de ma génération."

Gretta Karly Ineza fait partie de l'équipe qui représentera le Burundi à la 8ème édition des Rencontres Internationales des Arts de l'Oralité dans la catégorie slam. Ce festival international est prévu en fin d'année au Bénin. Festival pour l'engagement citoyen par l'art dans la préservation des eaux et forêts et pour un développement humain durable.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X