Algérie: Une enquête ouverte après l'intoxication de plus de 150 baigneurs à Ténès

Une plage en Afrique du Nord

Plus de 150 personnes ont été prises de malaise après s'être baignées dans la mer dimanche, à Ténès, sur la côte méditerranéenne, à 200 kilomètres à l'ouest d'Alger.

De nombreuses familles s'étaient retrouvées dimanche 4 juillet sur la plage de Ténès, sur la côte méditerranéenne pour l'ouverture de la saison estivale. En fin d'après midi, des baigneurs par dizaines se sont mis à vomir, à vomir ou à se plaindre de maux de tête.

Des sauveteurs de la protection civile se précipitent à l'eau pour leur porter secours. Plus d'une trentaine d'entre eux, dont des plongeurs professionnels, sont à leur tour intoxiqués.

Pollution marine ?

Au total, dimanche, 149 personnes ont été prises en charge à l'hôpital Zighoud Youssef de Ténès, une ville située à 200 kilomètres à l'ouest d'Alger. Toutes sont sorties depuis.

Intoxication provoquée par une algue ou pollution marine liée à un produit chimique déversé au large par un bateau ou dans les terres ? Une enquête est ouverte. La direction de l'environnement et le commissariat national du littoral ont effectué des prélèvements. Les échantillons sont en cours d'analyse. Les résultats doivent être communiqués dans la semaine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X