Afrique de l'Ouest: Indices boursiers internationaux - Maintien de la dynamique haussière à fin mai 2021

Dans son Bulletin mensuel des statistiques de mai 2021, la Bceao a analysé les cours des matières premières tout comme les indices boursiers internationaux. Selon le document, les cours du pétrole brut sur les marchés internationaux (moyenne Wti, Brent, Dubai), exprimés en dollar Us, ont enregistré une hausse de 112,7% en variation annuelle pour se situer à 66,55 dollars en mai 2021.

Sur la même période, des tendances similaires, mais de moindre ampleur, ont également été observées pour les principales matières premières exportées par les pays de l'Union. En effet, par rapport à la même période de l'année précédente, les prix sont orientés à la hausse pour le caoutchouc (+56,4%), le coton (+48,9%), le café (+19,9%), la noix de cajou (+12,1%), l'or (+7,9%) et le cacao (+4,1%). Cette tendance haussière des cours est par ailleurs observée au niveau des produits alimentaires importés, notamment les huiles (+108,0%), le sucre (+41,2%) et le blé (+23,4%). En revanche, renseigne la Bceao, les cours du riz ont connu un repli de 26,3% au cours de la période sous revue par rapport à mai 2020.

Dans leur ensemble, les indices boursiers internationaux ont maintenu leur dynamique haussière à fin mai 2021. «Les progressions les plus importantes ont été observées au niveau du Nasdaq Composite (+44,9%), du Standard &Poor's 500 (+38,1%), du CAC 40 (+37,3%), du Dow Jones (+36,0%), du Dax (33,1%), de l'EuroStoxx 50 (+32,1%) et du Nikkei 225 (+31,9%). Sur le marché des changes, la monnaie européenne s'est appréciée sur un an vis-à-vis du yen japonais (+12,2%) et du dollar américain (+9,6%). Par contre, elle s'est dépréciée par rapport à la livre sterling (-4,5%) et au yuan (-2,2%) », précise la Bceao.

Les principales banques centrales des pays développés ont maintenu leurs taux directeurs inchangés au cours du mois de mai 2021. Dans les économies émergentes, les Banques Centrales du Brésil et de l'Inde ont imprimé des changements dans leurs taux directeurs au cours du mois sous revue. Ainsi, la Banque Centrale du Brésil a augmenté son taux directeur de 75 points de base à 3,500%, tandis que la Banque Centrale de l'Inde a ramené son taux directeur à 4,000%, contre 4,400% auparavant.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X