Zambie: Kenneth Kaunda inhumé au cimetière des chefs d'État contre la volonté de sa famille

Kenneth David Buchizya Kaunda (born 28 April 1924) is a Zambian former politician who served as the first President of Zambia from 1964 to 1991.

En Zambie, la Haute Cour de Justice rejette le recours déposé par l'un des fils de Kenneth Kaunda dans son bras de fer avec le gouvernement autour du lieu de l'enterrement du père de l'indépendance. Le juge a décidé d'autoriser l'inhumation mercredi 7 juillet de Kenneth Kaunda au cimetière des anciens chefs d'État, à Embassy Park, face au siège du gouvernement. La veille, des membres de sa famille avaient demandé qu'il soit enterré auprès de sa femme.

Dans une lettre, le juge de la Haute Cour dit comprendre les motivations de la famille de Kenneth Kaunda de vouloir une cérémonie dans l'intimité. Mais rajoute que l'intérêt général doit l'emporter. C'est donc une cérémonie publique qui s'est tenue ce mercredi 7 juillet à la cathédrale de Lusaka en présence du président Edgar Lungu, des dignitaires et des membres de l'opposition.

Et c'est au cimetière des anciens chefs d'État que le père de l'indépendance a été enterré, conformément aux souhaits du gouvernement, mais contre ceux d'une partie de sa famille.

Son fils Kawecha avait en effet déposé un recours mardi pour réclamer que son père soit inhumé auprès de son épouse Betty Kaunda, recours finalement rejeté. Mais le fis cadet de Kenneth Kaunda, Tilyenji, veut toujours y croire. Selon lui, il faut procéder à deux inhumations. Enterrement mercredi au carré présidentiel, et jeudi ou vendredi, exhumation puis nouvel enterrement au cimetière familial à State Lodge.

Le gouvernement a choisi la décision de la haute cour, sans tenir compte des différentes doléances de la famille.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X