Mauritanie: L'ONU remercie la Mauritanie pour son soutien au maintien de la paix dans le monde

Nouakchott — Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l'Organisation des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, a remercié la Mauritanie pour "son ferme soutien aux opérations de maintien de la paix de l'ONU", a-t-on appris mercredi d'un communiqué.

Le secrétaire général adjoint a également salué "le service et le sacrifice du personnel militaire et policier (de Mauritanie) déployé dans le monde sous le drapeau de l'ONU" indique l'agence Chine Nouvelle.

"Les Casques bleus mauritaniens jouent un rôle inestimable dans les efforts de l'ONU pour protéger les civils en République centrafricaine et pour aider à créer les conditions de sécurité pour une paix durable. Ils protègent également le personnel et les installations de l'ONU. Nous sommes profondément reconnaissants de leur service continu", a poursuivi M. Lacroix.

La Mauritanie fournit actuellement 751 militaires et policiers à quatre opérations de paix des Nations Unies (Centrafrique, Mali, Somalie et Yémen), ce qui fait du pays le 28e plus gros contributeur d'hommes et de femmes aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Le pays a cependant perdu neuf Casques bleus sous le drapeau de l'ONU ces dernières années dont six en Centrafrique.

"Nous nous souviendrons toujours de leur service et de leur sacrifice. Et nous nous engageons à prendre toutes les mesures possibles pour améliorer la sûreté et la sécurité de nos Casques bleus", a promis le secrétaire général adjoint.

La première participation de la Mauritanie dans une mission de maintien de la paix des Nations Unies remonte en 2007 au Darfour (Soudan). Le pays a, par la suite, envoyé des Casques bleus au Mali, en Centrafrique, en Côte d'Ivoire, en Somalie et au Yémen.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X