Maroc: Le royaume va fabriquer localement un vaccin anti-Covid

Le Maroc annonce un accord avec Sinopharm pour produire sur son sol le vaccin du groupe pharmaceutique chinois contre le Covid-19. Un mémorandum de coopération a été signé ce lundi 5 juillet en présence du roi Mohammed VI. Le royaume est l'un des 5 pays africains à annoncer la fabrication de vaccin contre le coronavirus. Un enjeu important pour le continent alors que les difficultés d'approvisionnement en vaccin contre le Covid-19 compliquent les campagnes dans de nombreux pays. Seule 1,2 % de la population africaine est vaccinée contre le coronavirus.

Le projet de fabrication du vaccin Sinopharm au Maroc nécessite un investissement de près de 421 millions d'euros selon l'Agence de presse officielle marocaine. La date de début de la production n'a pas été précisée, mais elle démarrera « à court terme avec une capacité de 5 millions de doses par mois, avant de démultiplier progressivement » la cadence selon l'agence.

Le projet vise à renforcer « la souveraineté sanitaire » du pays face « aux dépendances extérieures et aux contingences politiques » alors que le continent peine toujours à se procurer des doses et reste loin derrière dans la course mondiale à la vaccination.

Comme le Maroc, plusieurs pays en Afrique veulent développer la fabrication de vaccins. L'Égypte produit déjà le vaccin chinois Sinovac depuis fin juin. L'Algérie annonce la fabrication du vaccin russe Sputnik V à partir de septembre. Le Sénégal va également produire des vaccins à horizon 2022.

En Afrique du Sud, les premières doses du vaccin de Johnson and Johnson doivent sortir des usines d'ici la fin de l'année. Le pays va également accueillir « un centre de transfert de technologie » pour les vaccins à ARNm (ARN messager).

Ces initiatives restent toutefois limitées par rapport aux besoins du continent qui importe 99 % de l'ensemble de ses vaccins.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X