Afrique: Communiqué de la téléconférence du Bureau de la Conféreence des Chefs d'État et de Gouvernement de l'Union africaine tenue le 24 juin 2021

communiqué de presse

Le Président de la République démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi, Président en exercice de l'Union africaine (UA), a convoqué une réunion du Bureau de la Conférence desChefsd'Étatetdegouvernementdel'UAle24juin2021,pourdiscuter delagestionde la pandémie de la COVID- 19 ; de la situation de la paix et de la sécurité en AFRIQUE, du calendrier réaménagé de certaines réunions et de faire un point d'information sur les négociations relatives au Grand Barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD).

Ont participé à la réunion par visioconférence en leur qualité de Membres du Bureau.

Son Excellence, le Président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo ; Son Excellence, le Président Macky Sall de la République du Sénégal, Son Excellence, le Président Cyril Ramaphosa de la République d'Afrique du Sud, Son Excellence, le Président Azali Assoumani de l'Union des Comores, Son Excellence le Premier Ministre Moustafa Madbouli de la République arabe d'Egypte, représentant Son Excellence le Président Abdel Fattah Al-Sissi.

Son Excellence le Premier Ministre Abiy Ahmed de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie a également participé à la Conférence, à l'invitation du Président en exercice de l'UA, uniquement pour entendre le point d'information du Président en exercice de l'Union africaine sur les négociations relatives au Grand Barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD).

Etaient également présents S.E. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'Union africaine, et Dr John Nkengasong, Directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

Dans son mot d'introduction, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, Président de la République démocratique du Congo et Président en exercice de l'Union africaine, a rendu hommage et salué la mémoire de l'un des derniers survivants et pères des indépendances africaines, le grand panafricaniste Kenneth Kaunda, Premier président de la République de la Zambie indépendante, décédé le 17 juin 2021.

Le Président en exercice de l'Union africaine a rappelé quelques-unes des actions menées dans le cadre de sa vision d'une Afrique au service des peuples depuis sa prise de fonction comme Président de l'Union africaine ; il a énoncé l'objet de la Conférence qui consiste à examiner les efforts déployés dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, a passé en revue la situation de la paix et de la sécurité en Afrique, avant d'examiner les nouvelles dates recommandées par le COREP concernant le report des sessions qui devaient avoir lieu en juin et juillet 2021.

Le Président en exercice de l'Union africaine a indiqué qu'il présentera en dernier lieu un point d'information, sans débat, sur les récents développements au sujet du Grand Barrage de la Renaissance Ethiopienne (GERD).

1. Examen de la gestion de la pandémie de COVID - 19

Le Bureau de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'UA a pris note avec satisfaction de l'exposé détaillé sur l'état de la COVID-19 sur le continent et la réponse continentale à la pandémie, présenté par S.E. Matamela Cyril Ramaphosa, leader de l'UA pour la riposte à la pandémie de COVID-19 et complété par le Directeur du CDC Afrique, Dr. John Nkengasong.

Le Bureau de la Conférence a exprimé sa profonde gratitude à S.E. le Président Ramaphosa pour ses efforts inlassables et son engagement à conduire efficacement la riposte continentale à la COVID-19 et a promis son soutien continu à cet égard.

Tout en saluant les avancées accomplies dans la lutte contre le virus, le Bureau de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine a exprimé sa vive inquiétude face à la forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 et de décès enregistrés sur le continent.

Le Bureau de la Conférence a fait remarquer que la pandémie de COVID-19 est une urgence de santé publique de portée mondiale qui a créé une charge supplémentaire pour les systèmes de santé publique de l'Afrique et a eu un impact négatif sur les efforts sociaux- économiques et humanitaires du continent. Le Bureau a souligné la nécessité pour l'Union africaine d'intensifier ses efforts pour l'acquisition de vaccins contre la COVID-19 afin d'atteindre l'objectif continental de vacciner au moins 60% de la population d'ici 2022.

Le Bureau de la Conférence a renouvelé son appel à renforcer les efforts pour la production de vaccins sur le continent et, s'est, à cet égard, félicité de la création du premier centre de transfert de technologie de vaccins à ARN COVID en République d'Afrique du Sud. La production locale élargirait l'accessibilité des vaccins pour les Africains, améliorerait la réponse aux urgences sanitaires et renforcerait la sécurité sanitaire du continent.

Le Bureau de la Conférence a salué le travail de l'équipe spéciale pour l'acquisition de vaccins en Afrique (AVATT), qui a permis au continent de se procurer jusqu'à quatre cents (400) millions de doses du vaccin COVID-19 à injection unique de Johnson et Johnson. Le Bureau a accueilli avec une profonde satisfaction la décision de la Banque mondiale de s'associer à l'AVATT afin d'accélérer la vaccination contre la COVID-19 de 400 millions d'Africains.

En outre, le Bureau de la Conférence a exprimé sa gratitude à la Fondation Master Card pour le don de 1,3 milliard de dollars EU destiné à aider l'Union africaine et le CDC Afrique à vacciner des millions d'Africains et à contribuer à la reprise économique du continent au cours des trois prochaines années.

Le Bureau de la Conférence a souligné les efforts des États membres dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 et les a encouragé à continuer à travailler de manière solidaire jusqu'à ce que le virus soit complètement éradiqué du continent. Il a accueilli favorablement et approuvé la proposition de création de la Commission de l'UA sur la riposte à la COVID-19 qui appuiera le travail du Champion de l'UA. Le Bureau a demandé à la Commission de rédiger la décision pertinente à cet égard.

Le Bureau de la Conférence a salué et approuvé la proposition de S.E. Matamela Cyril Ramaphosa de publier un communiqué sur la situation de la pandémie de COVID-19 sur le continent, en sa qualité de Champion de l'Union africaine pour la riposte à la pandémie COVID-19.

Conscient de l'aggravation de la situation de la pandémie sur le continent, le Bureau de la Conférence a décidé de convoquer une session extraordinaire de la Conférence sur la pandémie de COVID-19.

2. La situation de la paix et de la sécurité en Afrique

Le Président de la Commission Moussa Faki a fait un rapport complet sur la situation de la paix et la sécurité en Afrique.

Il a fait remarquer que la paix et la sécurité ont été fragilisées davantage en Afrique, au cours du premier semestre de l'année en cours (2021) notamment au Tchad par la mort tragique au front du Maréchal Idriss Déby lino, Président de la République du Tchad, au Mali par le récent coup d'Etat militaire. Au Sahel et en Libye, dans la Corne de l'Afrique, jusqu'en Afrique Australe, au Mozambique, par la recrudescence des activités terroristes. ll a également fait le point sur la situation sécuritaire dans l'Est de la République Démocratique du Congo.

Les Membres du Bureau ont vivement remercié le Président de la Commission de l'UA, à la suite de son exposé. Ils ont noté que la région du Sahel a besoin d'une attention particulière compte tenu des activités terroristes, et se sont engagés à être solidaires avec les pays de cette région qui doivent lutter contre le double fléau du terrorisme et du COVID-19.

Le Président en exercice, en sa qualité de Président de la République démocratique du Congo a donné des informations complémentaires substantielles sur l'évolution de la situation sécuritaire dans les provinces de l'lturi et du Nord-Kivu suite à l'instauration de l'état de siège et des mesures conséquentes. II a évoqué l'amélioration de la situation sécuritaire dans les provinces concernées mais a déploré les conséquences de l'irruption volcanique du Nyiragongo qui ont durement affecté la ville de Goma et ses environs, provoquant d'importants déplacements des populations.

3. Le calendrier réaménagé des sessions COREP, du Conseil Exécutif et de la Réunion de Coordination Semestrielle

Le Secrétaire Général a.i de l'UA a fait part du rapport du Bureau du COREP qui, en sa réunion du 14 juin 2021, constate que la grande partie des documents requis ne pourraient être disponibles en temps utile pour tenir la 42e Session ordinaire du COREP, la 39e Session ordinaire du Conseil exécutif ainsi que la 3e Réunion de Coordination Semestrielle entre l'UA et les Communautés Economiques Régionales (CER) aux dates respectives de 15 et 16 juin , 1er et 02 juillet 2021, comme initialement prévues, à Ndjamena en République du Tchad.

Ainsi le COREP a recommandé un nouveau calendrier réaménagé des dates Sommet Semestriel de l'UA et de ses Sessions préparatoires comme suit :

 La 42e Session ordinaire du COREP du 27 septembre au 1er octobre 2021 ;  La 39e Session ordinaire du Conseil exécutif du 13 et 14 octobre 2021 ;

 La 3e Réunion de Coordination Semestrielle le 16 octobre 2021.

Les Membres du Bureau se sont interrogés si l'évolution de l'état de stabilité du Tchad permettra ou non la tenue de l'ensemble de ces réunions. Tout en souhaitant une stabilité croissante au Tchad et la bonne mise en œuvre de la Charte de la Transition, les Membres ont considéré qu'Addis-Abeba, siège de l'UA en Ethiopie, offre une solution de rechange (Plan B), le cas échéant.

Ils ont également décidé de la conduite d'une seconde Mission d'évaluation à Ndjamena en Republique du Tchad pour évaluer la situation sécuritaire et sanitaire pour une meilleure appréhension de la tenue du Sommet dans ce pays.

A cet effet le Bureau décide qu'une réunion du Bureau élargie réunissant les présidents des CERs plus près du temps, examinera et décidera du format et du lieu des sessions du Conseil Exécutif et de la réunion de coordination à mi-parcours entre l'UA, les CERs et le MR sur la base de l'évolution de la situation sécuritaire et de l'avis technique du CDC Afrique sur les exigences liées à la situation sanitaire

Enfin les Membres du Bureau exhortent qu'ils soient régulièrement informés et saisis de l'évolution des préparatifs du Sommet.

Le Bureau de la Conférence de l'UA a demandé sollicite le COREP et à la Commission de prendre les dispositions nécessaires pour garantir que les réunions se tiennent aux dates indiquées.

4. Le point d'information sur le Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD)

Le Président en exercice de l'UA a fait, dans un point de communication, un rapport à mi- parcours dans lequel il a informé les Membres du Bureau qu'il a poursuivi sa mission de facilitation concernant le Grand barrage de la Renaissance éthiopienne (GERD) ; qu'il a initié une réunion ministérielle qui s'est tenue à Kinshasa du 3 au 6 avril 2021 avec la participation des trois Parties : l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan.

Le Président en exercice de l'UA a rapporté qu'il s'est, ensuite, rendu successivement au Caire, à Khartoum et à Addis-Abeba, au cours de la semaine du 9 mai dernier, où il a eu des entretiens bilatéraux encourageants avec les Chefs d'État et de Gouvernement de trois pays visités.

Le Président en exercice de l'UA a informé le Bureau de la Conférence qu'il continue les consultations en vue de faire avancer le processus.

Le Président de l'UA s'est engagé à poursuivre ses efforts avec les différentes parties dans les meilleurs délais.

Le Bureau de l'Assemblée a décidé de rester saisi de la question.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X