Maroc: Le pays deviendra un hub continental dans le domaine de la production de vaccins (Responsable)

Rabat — Le Maroc, à travers le projet de fabrication et de mise en seringue du vaccin anti-Covid-19, deviendra un hub continental dans le domaine de la production de vaccins, a indiqué la directrice du Médicament et de la Pharmacie au ministère de la Santé, Bouchra Meddah.

La responsable, qui était l'invitée mercredi de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a expliqué que "le Maroc adhère aujourd'hui à la politique africaine afin de réaliser la souveraineté vaccinale au niveau continental", faisant observer que l'Afrique a reçu moins de 2% des doses du vaccin contre la Covid-19 au niveau mondial, synonyme d'"un fossé sanitaire qui crée un déséquilibre dans l'accès aux vaccins dans un contexte épidémiologique exceptionnel".

Et d'ajouter que "les réalisations enregistrées dans le secteur de la santé sont le résultat de la Sage Vision de SM le Roi Mohammed VI, en vue de réaliser un saut qualitatif au niveau de la souveraineté dans le domaine de la santé", tout en rappelant que le Souverain a plaidé pour l'adoption d'une politique pharmaceutique efficace visant à assurer l'accès aux médicaments essentiels au profit des citoyens et à encourager la production locale de médicaments génériques et d'équipements médicaux de qualité.

Grâce à ce projet d'envergure, "le Maroc est passé au rang des pays fabricants de vaccins dans le monde, ce qui constitue un saut qualitatif et une étape historique", a-t-elle affirmé.

La "souveraineté vaccinale" est venue consolider le contenu de la politique pharmaceutique nationale sur laquelle travaille le ministère de la Santé en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la période 2021/2025, a-t-elle fait observer, notant que l'industrie pharmaceutique au Maroc a réalisé un chemin important et significatif au niveau continental avec des médicaments qui sont fabriqués et exportés à l'étranger.

Pour Mme Meddah, le secteur pharmaceutique au Maroc connaîtra un saut qualitatif au regard des nouvelles technologies, méthodes, mécanismes et hautes technologies utilisés dans le Royaume en plus de la présence des compétences marocaines et des efforts concertés entre le public et les secteurs privés.

Dans ce contexte, elle a mis en avant les effets et les dimensions de cette "souveraineté vaccinale" sur le plan sanitaire et ses répercussions positives sur la sécurité sanitaire des Marocains en vue de faire face à tout risque sanitaire potentiel, considérant que l'émergence de virus mutés dicte le développement de vaccins dans le moyen et long terme.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X