Cote d'Ivoire: Maféré/ Alimentation en eau potable - Laurent Tchagba lance des travaux de renforcement d'environ 3,5 milliards de FCFA

Le ministre de l'Hydraulique Laurent Tchagba a lancé, samedi 3 juillet, les travaux de renforcement de l'alimentation en eau potable de la ville de Maféré et des localités environnantes (Sud Comoé).

Les travaux entièrement financés par l'Etat vont coûter 3 436 000 000 FCFA. Les localités bénéficiaires sont Maféré, Mouyassué, Anvo, Kassikro, Sanhouman, Kongodjan, Seydoukro, Manouankankro, V5, V6, V8, Bodjonou, Akakro et Essoinkro. Ces localités, selon le ministre Laurent Tchagba, sont alimentées à l'aide de trois forages qui ont une production journalière de 1584m3/jour.

Alors que les besoins sont estimés aujourd'hui à 3365m3. Pour résoudre durablement le problème, Laurent Tchagba a soutenu que des travaux de renforcement sont nécessaires. » Ces travaux seront réalisés en deux phases », a-til indiqué. Notamment une phase d'urgence qui consistera en la réalisation de deux forages à grand diamètre et la fourniture de deux groupes électrogènes. Et une phase de confortements qui verra la construction de trois châteaux d'eau à Maféré, Mouyassué, Kongodjan et la pose de 40 km de canalisation. »

Les deux phases qui se feront simultanément seront réalisés en 6 mois », a-t-il soutenu. Il a ajouté que la fin des travaux permettra de porter la production à 6864m3/j. Ce qui, à l'en croire, couvrira les besoins des populations jusqu'en 2040. « Grâce à ce projet, Maféré aura de l'eau courante 24h/24', a salué Dr Kadjo Kouamé Michel, maire de Maféré qui, à l'occasion, est revenu sur les difficultés d'accès à l'eau potable vécues par ses administrés.

Le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel, Aka Aouélé, par ailleurs président du conseil régional du Sud Comoé, a rendu hommage au chef de l'État pour sa politique ardue de développement et sa constante sollicitude envers sa région. » Le Sud Comoé est, à présent, dans la République en matière d'infrastructures de base », at-il dit.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X