Maroc: Volonté commune du Maroc et de la Mauritanie de renforcer leur coopération

Habib El Malki La région a besoin d' un développement durable qui ne peut être réalisé sans assurer la sécurité et la stabilité sur la base de la préservation de l'intégrité territoriale des Etats

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a eu, lundi à Rabat, des entretiens avec le président du bureau de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale mauritanienne, Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane, qui ont porté sur les moyens de renforcer les relations de coopération entre les deux institutions législatives. Les relations fraternelles entre le Maroc et la Mauritanie reposent sur des bases solides fondées sur une histoire commune, ainsi que sur l'unité de la religion, de la langue et de la civilisation, a affirmé Habib El Malki, tout en rappelant l'entretien téléphonique entre S.M le Roi Mohammed VI et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République islamique de Mauritanie.

La région a besoin d'un développement durable "qui ne peut être réalisé sans assurer la sécurité et la stabilité, sur la base de la préservation de l'intégrité territoriale des Etats", a souligné le président de la Chambre des représentants, indiquant que le Souverain a mis en place une stratégie renouvelée pour la coopération Sud-Sud, ainsi que pour le partenariat notamment avec les pays africains. "La région maghrébine souffre toujours d'une faiblesse dans l'intégration économique", a-t-il fait noter, expliquant que "2% du PIB des pays membres est perdu en raison de l'absence d'une union maghrébine". Sur le plan parlementaire, Habib El Malki a proposé une institutionnalisation des relations entre les deux institutions législatives, à travers la signature dans les plus brefs délais d'un mémorandum d'entente, exprimant, à cet égard, sa forte volonté de renforcer les liens de rapprochement et de coopération avec l'Assemblée nationale mauritanienne pour servir les intérêts communs des deux pays et de leurs peuples.

De son côté, le président de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale mauritanienne a expliqué que sa visite dans le Royaume s'inscrit dans le cadre de la consolidation des relations de coopération entre les deux institutions législatives et le renforcement de l'échange bilatérale d'expériences et d'expertises, saluant la "renaissance développementale que connaît le Maroc dans divers domaines". Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane a mis l'accent sur l'importance des investissements marocains en Afrique, appelant à davantage d'investissements marocains en Mauritanie et au renforcement des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. À cet égard, le responsable mauritanien a mis en avant les relations bilatérales "solides et historiques", soulignant l'impératif de "les préserver et de les renforcer davantage".

Il a également mis l'accent sur l'importance de bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la formation des jeunes et dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche, entre autres, saluant, à cette occasion, les efforts déployés par le Maroc dans la résolution de la crise libyenne et le rapprochement des points de vue des différents intervenants. Cette réunion a été marquée notamment par la présence de Youssef Gharbi, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger à la Chambre des représentants, et des membres du bureau de ladite commission. A signaler également que Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane s'est également entretenu le même jour avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani et le lendemain, mardi, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec ce dernier, le parlementaire mauritanien a indiqué que la rencontre a connu un succès, faisant état de la pleine disposition de Nasser Bourita à "consolider les relations bilatérales de sorte qu'elles soient productives et utiles pour les peuples des deux pays frères". Il a en outre relevé que la visite qu'il effectue au Royaume, en compagnie de sa délégation, vise à renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et la Mauritanie en général et entre les institutions législatives des deux pays en particulier.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X