Afrique: Organisation de la CAN 2023 - Une entreprise française veut apporter son expertise au COCAN

Le temps presse. Le président du COCAN, François Amichia, nommé le 14 juin 2021, est à la tâche pour une bonne organisation de l'édition 2023 de la CAN.

C'est justement dans cette optique qu'il a reçu, lundi en audience, le groupe français Vivendi Sport spécialisé dans l'organisation des grands évènements sportifs. Au terme de l'entrevue, le ministre François Amichia a expliqué que le président de la République Alassane Ouattara souhaite que la CAN 2023 soit le rendezvous de la jeunesse africaine.

Il a indiqué que pour cela, il faut se donner les moyens de la réussi. Le patron du COCAN a expliqué qu'à moins de deux ans de cet événement sportif, il faut donner un coup d'accélérateur pour pouvoir atteindre les objectifs. D'où la nécessité de s'entourer des structures qui ont une expertise dans le domaine dont le groupe Vivendi Sport qui est spécialisé dans l'organisation des grands événements sportifs.

«Nous allons voir avec le groupe le type de partenariat qui va nous lier afin de pouvoir répondre aux attentes non seulement du chef de l'Etat mais également des organisateurs de la CAN et aux attentes de la jeunesse ivoirienne», a fait savoir le président du COCAN.

Il a ensuite ajouté qu'il faut un calendrier bien précis de chacune des 13 commissions qui composent le COCAN afin de mieux exercer ses prérogatives.

Le directeur général du groupe français Robins Tchalé Watchou a indiqué que la rencontre a porté sur les différentes pistes de collaboration pour construire un partenariat qui va permettre à la Côte d'Ivoire d'organiser une bonne Coupe d'Afrique des Nations en 2023.

Outre l'expertise, le groupe français veut apporter le transfert des compétences à la Côte d'Ivoire dans le domaine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X