Cote d'Ivoire: Transport aérien - Les propositions de l'Observatoire national sur la compétitivité du secteur

Le gouvernement ivoirien ambitionne de faire du transport aérien un secteur porteur. Lequel participera au développement du pays. C'est ce qui a motivé d'ailleurs l'Observatoire national sur la compétitivité des entreprises (ONCE) à organiser une rencontre le 24 juin dernier à Cocody pour en débattre. Le directeur de cabinet adjoint du ministère de l'Economie et des Finances, Bamba Vassogbo représentant le ministre Adama Coulibaly, a salué la tenue de cette rencontre thématique.

Pour lui, c'est une opportunité pour mettre audevant de la scène les problèmes d'exploitation de ce secteur d'activité qui occupe une place de choix dans la stratégie de développement économique ivoirienne. « Le transport aérien représente, désormais, un indicateur pertinent du niveau de développement et d'attractivité de l'espace économique. Cela s'est vérifié, récemment, avec la pandémie de la Covid19 qui a drastiquement réduit le trafic aérien », a expliqué M. Bamba.

Précisant que le transport aérien a été inscrit au rang des priorités de l'action gouvernementale. Il en veut pour preuves les nombreux investissements réalisés. Notamment la création d'un taxiway parallèle à la piste d'atterrissage ; l'extension de l'aérogare de passagers. Selon le directeur de cabinet du ministère de l'Economie et des Finances, des investissements réalisés en 2012 ont permis un bond prestigieux du trafic aérien.

Ainsi, le nombre de passagers est passé de 962 000 en 2012, à 2 271 700 en 2019 ; soit une augmentation de 136% en 7 ans, a-t-il poursuivi. « Malgré ces performances très appréciables, les défis à relever sont encore de taille, et la compétitivité du secteur dans son ensemble nécessite d'être revitalisée » a relevé M. Bamba.

Pour sa part le Secrétaire Exécutif de la ONCE, Samassi Youssouf, a fait savoir que cette rencontre se veut une référence pour poser des actes majeurs pour l'évolution du secteur et définir des indicateurs de compétitivité à suivre et à évaluer périodiquement. Il a dit compter sur l'expertise et la qualité des participants afin de formuler des recommandations pertinentes à soumettre aux décideurs.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'Observatoire national sur la compétitivité des entreprises offre l'occasion aux participants de se pencher sur les préoccupations liées à l'exploitation du secteur ; à l'effet de suggérer des solutions appropriées pour une compétitivité plus accrue du transport aérien national.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X