Sénégal: Campagne Génération Égalité - La société civile de femmes apporte sa pierre à l'édifice

2 Juillet 2021

Dakar —  La célébration de la Campagne Génération égalité a servi de cadre pour réunir différentes parties prenantes qui nourrissent la vision d’un mouvement associatif féminin sénégalais fort et uni. Le Projet VLF-Sénégal, en partenariat avec ONU Femmes au Sénégal, a organisé une rencontre, ce mardi 29 juin à la Place du Souvenir de Dakar, avec les organisations de la société civile de femmes (OSC/F) afin de leur permettre de contribuer aux échanges, à la prise de décisions et de dresser une feuille de route pour les actions post forum Génération-Égalité.

 Vingt-cinq (25) ans après la déclaration de Beijing, le Forum Génération Égalité, dont les manifestations ont été reportées à cause de la crise sanitaire liée à la Covid-19, est célébré partout à travers le monde. Lancé depuis 2020, ledit Forum a pour mission de procéder à l’examen et à l’évaluation de la 25ème revue de la Plateforme et du Programme d’Action de Beijing. Au Sénégal, les institutions étatiques et internationales, les organisations non gouvernementales de promotion des droits des femmes et des filles ainsi que les réseaux d’organisations de la société civile de femmes se sont tous mobilisés pour la commémoration des 25 ans de Beijing, ce mardi 29 juin 2021 à Dakar, à la veille de la conférence de Paris, prévue du 30 juin au 2 juillet 2021.

La cérémonie a été ouverte par Mariama Touré DiopduProjet VLF-Sénégal, représentante des OSC/F, qui a distribué la parole aux différentes parties prenantes.

Pour Woré Ndiaye Kandji, Cheffe de Projet Voix et Leadership des Femmes (VLF) au Sénégal -mis en œuvre par le CECI et financé par le gouvernement du Canada- il y a trois leviers sur lesquels s’appuyer: « à travers le Projet VLF Sénégal, nous comptons adresser les questions des violences basées sur le genre à travers trois portes d’entrées : renforcer institutionnellement les organisations de la société civile, les accompagner techniquement et financièrement pour l’amélioration des conditions des femmes dans les communautés, mais aussi grâce à un plaidoyer fort au niveau des preneurs de décision. »

Selon elle, les trois coalitions d’action sur lesquelles le Sénégal s’est engagé sont très importantes pour une réelle amélioration de la condition des femmes et des jeunes filles.

Pour Dieynaba Wane Ndiaye, Coordonnatrice du Programme Pays ONU Femmes Sénégal, « ONU Femmes est en coalition avec le Projet VLF Sénégal pour capitaliser la contribution des organisations de la société civile, et aboutir à un plan d’action pour le Sénégal sur les trois coalitions d’actions retenues par l’Etat ; à savoir la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, l’autonomisation et la justice économique et enfin les technologies et innovations au service de l’égalité entre les femmes et les hommes. Grâce à l’état des lieux et au plan d’action que nous allons établir, nous appuierons le gouvernement à aller vers des actions concrètes pour améliorer les conditions des femmes et des filles. »

La question des mutilations génitales et du mariage précoce a également été à l’ordre du jour.  Hyacinthe Coly, Secrétaire exécutif du réseau des jeunes pour la promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines et des mariages d’enfants, déclare : « en tant qu’organisation de jeunes, nous œuvrons dans la lutte contre les violences faites aux femmes ou basées sur le genre et c’est ce qui justifie notre réponse à l’appel d’ONU Femmes et du Projet VLF. La lutte que nous menons aujourd’hui ne peut se faire qu’avec une parfaite synergie et le Forum Génération Égalité nous offre l’occasion de nouer des relations, partager nos expériences, discuter de nouvelles perspectives, d’approches innovantes et d’actions à mettre en place dans les cinq prochaines années avec les partenaires et autres organisations pour renforcer le leadership et les droits des femmes au Sénégal et dans le monde. »

La rencontre qui a aussi permis aux différentes organisations de coordonner leur participation en ligne au Forum a regroupé plus de 150 personnes dont des membres des OSC/F et réseaux d’OSC/F partenaires et non partenaires du projet VLF-Sénégal ainsi que d’ONU Femmes, les autorités étatiques etc.

Au sortir de discussions en plénière, une feuille de route a pu être établie par les différents participants à la rencontre. Parmi les actions qui sont envisagées nous pouvons citer :

Relever le défi de la représentativité Femmes – Hommes au niveau des instances de prise de décisions en s’engageant dans la politique ;

  • La mise en place et le renforcement des structures de prise en charge des Violences Basées sur le Genre (VBG) dans toutes les localités du pays ;
  • L'accroissement du leadership et de l’entrepreneuriat des femmes par des financements innovants et inclusifs ;
  • La promotion de l’égal accès des femmes à la gestion des ressources ;
  • La formation et le renforcement des capacités aux TICs (Technologies de l’information et de la communication), par la mise en place d’une plateforme numérique d’alphabétisation en langues nationales et officielle ;

Pour en savoir plus et participer au Forum Génération Egalité, visitez le site https://forum.generationequality.org/fr

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X