Cote d'Ivoire: Hommage - AGC, l'immortel !

Tous ont reconnu sa grandeur d'âme, d'esprit, son humanisme, sa fidélité, sa loyauté et surtout son acharnement au travail bien fait. Des qualités louées par le Premier ministre Patrick Achi et qui font de lui l'être exceptionnel dont les actions, un an après sa disparition, sont toujours chantées.

En effet, pour le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet 2020 et qui a occupé ce poste avant lui, était un grand commis de l'État, admiré de tous, avec un sens de responsabilité élevé et un amour profond pour sa patrie, la Côte d'Ivoire. « Oui, Amadou fut cet être solaire que chacune et chacun d'entre nous admirait avec ferveur. Parce qu'il était ce combattant politique indomptable, lion à la farouche fierté, héritier d'un engagement séculaire au service d'une Côte d'Ivoire unie et rayonnante que son père, si proche du Président Houphouët-Boigny, lui avait tant contée. Parce qu'il était cet immense commis de l'État, au patriotisme fervent, enraciné dans le service précis et méticuleux de la nation », a-t-il témoigné.

Pour Patrick Achi, son défunt prédécesseur était unique parce qu'il incarnait, par-delà sa propre personne, une ambition de grandeur et d'unité pour la Côte d'Ivoire. Des dispositions qui ont amené le Président de la République, Alassane Ouattara, à le prendre sous ses ailes pour le façonner en vue de le préparer à la fonction présidentielle. « Le Président de la République, lui qui, après avoir tant éprouvé Amadou pour mieux tout lui enseigner, en avait fait son premier collaborateur, conseiller, combattant, confident, son fils d'esprit et de cœur, son successeur, l'homme qui devait parachever l'œuvre, tout en perpétuant les valeurs de primat absolu de la volonté, de la méthode et du travail pour dompter le réel et façonner le destin », a-t-il confié.

Le chef du gouvernement a précisé que Gon Coulibaly est un livre que les générations futures pourront lire durant des années en vue de s'en inspirer. « Il nous a légué une vision claire, simple et forte: donner à nos fils une vie meilleure que celle de nos pères, dans une nation unie et rayonnante. Il nous a légués un projet, structuré et travaillé pendant de longs mois, ce projet d'une Côte d'Ivoire solidaire, dont le courage et l'esprit de sacrifice du Président de la République rendent aujourd'hui l'application possible: transformer la Côte d'Ivoire au cours de la prochaine décennie, au moins autant que nous l'avons transformée depuis dix ans », a-t-il expliqué à l'assemblée. Puis de se convaincre : « Oui, Mesdames et Messieurs, c'est ainsi que le 8 juillet 2020, Amadou nous a donné un second legs, tout aussi précieux que le premier, son legs politique ».

Jeannot Ahoussou-Kouadio, qui a tenu à faire son témoignage sur la vie de son « compagnon », a déclaré qu'ensemble, ils ont réussi à faire élire par deux fois à la fonction présidentielle Alassane Ouattara. « Gon part, mais reste dans l'esprit de tous », a-t-il ajouté.

Pour le président du Sénat, l'ancien Premier ministre était le « veilleur du Président Ouattara ». C'est-à-dire la personne qui ne vivait que pour lui et qui défendait ses intérêts. « Son amour pour le Président Ouattara était contagieux et il a fini par me contaminer », a-t-il fait savoir à l'assistance.

Le ministre des Transports, Amadou Koné, au nom de la famille, a traduit la gratitude et la reconnaissance des parents du défunt d'abord au Chef de l'État, de son épouse, de ses enfants, etc., ensuite aux militants du Rhdp et à l'ensemble des Ivoiriens

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X