Madagascar: Direction générale de la sécurité routière - Lutte contre la corruption et les pratiques frauduleuses

Connaissant les liens entre les actes de corruption et les risques d'accident, la DGSR continue les efforts fournis en matière de lutte contre la corruption et les pratiques frauduleuses au sein de la direction.

Le directeur général, le général Nicolas Tsirivelo, durant la remise d'un nouvel appareil duplicateur informatisé de plaque châssis à la Censero Fianarantsoa hier, a rappelé l'engagement de la direction dans la lutte contre la corruption et les pratiques frauduleuses qui détériorent la sécurité routière au pays. Une cérémonie officielle assistée par les autorités locales dans la région Haute Matsiatra a été organisée pour la présentation de cette machine.

Le directeur général de la DGSR a profité de cette occasion pour remercier vivement les collaborateurs de la direction. En effet, pour améliorer le mode de travail au sein de la DGSR, il importe de doter les centres opérationnels d'équipements professionnels et à la pointe de la technologie. Raison pour laquelle cette institution continue d'innover les machines utilisées dans les Censero.

D'autres méthodes comme l'augmentation du contrôle inopiné routier, le renforcement des ressources nécessaires à l'application des mesures de sécurité routière permettent ainsi de réduire les risques d'accident. Le directeur n'a pas manqué de souhaiter la continuité de la collaboration avec les forces de l'ordre pour ne plus laisser passer les véhicules en situation irrégulière.

Le secteur routier est, pourtant, le plus grand théâtre d'accidents. Les victimes principales sont également les piétons et les passagers, et les véhicules les plus impliqués dans ces accidents sont les autobus. Cette situation effroyable est due à la négligence des chauffeurs, à l'excès de vitesse, au mauvais entretien des véhicules de transport public et à leur surcharge. En outre, des pratiques frauduleuses permettent de contourner les contrôles routiers. Comme dans toutes les institutions malgaches, la lutte contre la corruption est un combat continu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X