Rwanda: Mozambique - Le Rwanda annonce l'envoi de soldats au Cabo Delgado

Les troupes mozambicaines combattent des militants à Cabo Delgado depuis 2017.

Des soldats rwandais ont été envoyés au Mozambique pour participer à la lutte contre le groupe armé Al-Shabab dans la province du Cabo Delgado. L'annonce a été faite vendredi 9 juillet par Kigali. Situé à l'extrême nord du Mozambique, à la frontière tanzanienne, le Cabo Delgado est en proie à une insurrection armée depuis 2017. Une insurrection aux racines locales, mais qui a fait allégeance à l'organisation État islamique.

C'est un contingent de 1 000 personnes que le Rwanda annonce déployer dès ce vendredi en direction du Mozambique. Il s'agit de militaires et d'équipes de la police nationale rwandaise qui vont épauler l'armée mozambicaine dans sa lutte contre les insurgés.

Le gouvernement rwandais précise dans son communiqué que ses effectifs participeront à des opérations de combat dans la province du Cabo Delgado et que ce déploiement découle des bonnes relations entre Maputo et Kigali. En 2018, les deux États ont signé plusieurs accords bilatéraux pour renforcer leurs interactions économiques et leurs liens diplomatiques.

Rwanda deploys joint force to Mozambique. Read full statement and background here: https://t.co/ezhoBGZyG5 pic.twitter.com/JexdejubEB

- Government of Rwanda (@RwandaGov) July 9, 2021

Le bilatéralisme, c'est d'ailleurs la formule que préfèrent les autorités mozambicaines depuis le début de la crise au Cabo Delgado pour définir à la carte les appuis stratégiques dont elles bénéficient.

Mais depuis l'attaque meurtrière et très médiatisée de Palma, fin mars qui a aggravé la situation humanitaire et provoqué l'arrêt du projet gazier géant piloté par le groupe français Total sur la péninsule d'Afungi, c'est toute la communauté internationale - l'Afrique australe en tête - qui s'inquiète des conséquences de l'insécurité dans le nord du Mozambique. Fin juin, les États membres de la SADC s'étaient mis d'accord pour l'envoi de troupes au nom de l'organisation régionale, sans donner de calendrier précis.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X