Tunisie: CNOT| Présentation de la délégation Tunisienne aux JO - Ils sont motivés !

Ayoub Hafnaoui
11 Juillet 2021

Le président du Cnot a mis le projecteur sur la délégation qui ira à Tokyo. Malgré toutes les contraintes, l'envie est grande pour honorer le drapeau tunisien.

Le président du Comité national olympique tunisien (Cnot), Mehrez Bousayène, a fait savoir que la délégation tunisienne à Tokyo comptera 63 athlètes représentant 16 sports différents avec un seul sport collectif, qui est le volley-ball, dont c'est la 7e participation.

Il s'agit, selon lui, de la plus importante délégation tunisienne en termes de taille à prendre part à une édition des Olympiades après l'édition de Londres.

Bousayène, qui s'exprimait en visioconférence de presse, estime que malgré la circonstance épidémique particulière, les présidents des différentes fédérations tunisiennes, ainsi que les différents staffs techniques et surtout les athlètes ont veillé à ce que la participation tunisienne soit à la hauteur de l'événement et à ce que la barre mythique des 50 athlètes soit dépassée.

Premiers Jeux pour les deux tiers

Présentant la délégation tunisienne en chiffres, le président du Cnot a indiqué que 67 % des sportifs tunisiens qualifiés disputeront leurs premiers Jeux. Côté participations, il s'agira de la première participation pour la discipline du tir à l'arc, la 2e pour 17 sportifs tunisiens, la 4e pour Inès Boubakri, Maroua Amri et Nihel Cheikhrouhou, la 3e pour d'autres athlètes et la 6e pour Oussama Mellouli, qui est un record qu'il partage avec seulement sept autres sportifs dans le monde.

Les deux disciplines ayant le plus représenté la Tunisie lors des Jeux restent, sans conteste, l'athlétisme et la boxe avec 14 participations.

La femme tunisienne enregistre une participation exceptionnelle avec 29 sportives impliquées à l'occasion de ces Jeux olympiques de Tokyo.

Le premier des qualifiés pour Tokyo a été le nageur Ayoub Hafnaoui, tandis que la dernière à se qualifier, est la judokate Nihel Landolsi (4 juillet 2021).

«La délégation comptera, par ailleurs, huit anciens champions olympiques devenus entraîneurs», a encore ajouté le président du Cnot.

Pour sa part, le secrétaire général du Cnot et président de la Fédération tunisienne de judo, Skander Hachicha, a déclaré que les chances tunisiennes à Tokyo demeurent relativement bonnes et l'objectif fixé est celui de faire mieux sinon rééditer les exploits de Rio de Janeiro.

Toutefois, a-t-il fait remarquer, il sera difficile, de demander aux athlètes tunisiens de briller à tous les niveaux, compte tenu des difficultés financières et logistqiues rencontrées lors de la préparation en raison de l'épidémie liée au coronavirus.

De son côté, le président de la délégation tunisienne à Tokyo, Ridha Manai, a fait savoir qu'outre les 63 sportifs engagés, le groupe Tunisie comptera 39 cadres techniques, dont 10 étrangers, deux médecins et 9 kiné, dont 2 étrangers.

S'agissant des porte-drapeaux tunisiens, Mehrez Bousayène a affirmé que le Cnot s'est confronté à un choix difficile chez les femmes avec plusieurs noms de renom dans diverses spécialités. Il a, à ce propos, indiqué s'être référé à des critères objectifs (meilleurs résultats et classements obtenus ).

Le choix s'est finalement porté sur l'escrimeuse Inès Boubakri (33 ans), médaillée de bronze en 2016. Chez les hommes, c'est le volleyeur Mehdi Becheïkh (42 ans) qui sera le porte-drapeau tunisien.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X