Congo-Kinshasa: Le gouvernement veut développer l'industrie locale de la pêche

À Kinshasa, le gouvernement veut parvenir à une réduction d'environ 50% des prix des poissons chinchards. Les négociations ne semblent pas avancer avec les importateurs. Mais les autorités comptent activer un autre levier, celui du développement de l'industrie locale de la pêche. Ce samedi 10 juillet, Félix Tshisekedi a inauguré à Kinshasa une coopérative des pêcheurs dans le but de réduire les importations.

C'est un projet pilote que lance Félix Tshisekedi. Le but est de dupliquer le modèle en cas de succès dans d'autres endroits du pays. La RDC dispose d'un potentiel halieutique estimé par la FAO à plus de 700 000 tonnes exploitables annuellement.

Ce samedi le chef de l'État s'est donc déplacé en personne pour lancer les activités de la Coopérative de Pêche et Commercialisation des Poissons (Copecop) dans le quartier appelé Kinkole-Pêcheurs, au bord du fleuve Congo. La Copecop a pour objectif notamment d'organiser et de professionnaliser le travail des pêcheurs.

« Les pêcheurs seront dotés d'intrants, des matériels de pêche de leurs choix. On va également assurer la conservation. Tous les pêcheurs qui ne savaient pas où et comment garder les invendus auront maintenant un espace ici », explique Bohi Epicure, le directeur général de la coopérative.

#RDC 10.07.2021 / #KINKOLE

Le Président de la République a inauguré ce samedi la coopérative des pêcheurs (COPECOP) de Kinkole dans la commune de N'sele. Cette promesse faite aux pêcheurs en mars 2021 a donc été concrétisée. Elle va améliorer les conditions de vie des pêcheurs. pic.twitter.com/NGg72Ecj9o

- Présidence RDC 🇨🇩 (@Presidence_RDC) July 10, 2021

La Copecop va également s'assurer de la commercialisation des poissons dans une ville d'environ 15 millions d'habitants et qui se nourrit essentiellement des poissons surgelés venus d'ailleurs. « Nous allons acheter les poissons auprès de nos pêcheurs. Nous allons les revendre. Nous allons ainsi inviter la population à consommer local », poursuit Bohi Epicure.

Dans un premier temps, la Coopérative regroupe une cinquantaine de pêcheurs. L'objectif est d'atteindre un millier de membres d'ici à une année.

Pour atteindre rapidement les objectifs de la coopérative, les pêcheurs attendent impatiemment la concrétisation des promesses du gouvernement telles que la construction à Kinkole d'un débarcadère assorti d'un marché des poissons, d'une chambre froide, d'une usine à glace et d'un centre médical sur ce site.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X