Cote d'Ivoire: Les états généraux de l'éducation nationale - Les assises seront lancées le 19 juillet

Enfin, les états généraux de l'éducation nationale et de l'alphabétisation seront lancés officiellement le lundi 19 juillet 2021 à Abidjan en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Patrick Achi et de la Directrice Générale Adjointe de l'Unesco chargée de l'Education, Madame Stefania Giannini. Ils s'étendront sur six mois et prendront fin avec la remise officielle des conclusions au Chef de l'État.

Ces assises offriront à la Côte d'Ivoire et à tous les acteurs du système éducatif, l'opportunité de faire un diagnostic et de rentabiliser et capitaliser tous les investissements éjectés dans le secteur éducatif. Ce sera l'occasion de porter des réflexions qui vont aider à repositionner la Côte d'Ivoire au rang des pays ayant les systèmes éducatifs les plus performants, en réconciliant l'ensemble des acteurs directs avec la culture du mérite, de l'excellence, de l'exemplarité et du travail.

Ces assises déboucheront sur un cadre de dialogue permanent au profit de l'école ivoirienne. La Ministre de l'Éducation nationale et de l'alphabétisation, le Professeur Mariatou Koné qui a hérité de ce ministère clé le 06 avril 2021, envisage pour la Côte d'Ivoire, une place de leadership avéré dans le domaine de l'éducation, fondée sur la culture de l'excellence et du mérite.

Les états généraux de l'éducation visent ainsi à co-construire un pacte social en faveur d'une école ivoirienne centrée sur la réussite des élèves et l'appropriation de valeurs. Il s'agira plus spécifiquement de porter un regard sur le système actuel, au regard des lacunes existantes et recueillir, à la lumière des obstacles réels en matière d'éducation, des propositions innovantes et consensuelles, pour construire une école de qualité.

Il conviendra ainsi d'établir une feuille de route en vue de l'opérationnalisation des propositions, recommandations et résolutions formulées par les travaux des états généraux. C'est cette démarche inclusive et d'écoute qui justifie les rencontres des anciens ministres de l'Education et des missions d'imprégnation de la Ministre auprès des pays frères ayant enregistré une performance au niveau de leur système éducatif, telle la mission du Sénégal du lundi 28 juin au vendredi 03 juillet 2021 et qui a permis la rencontre du Ministre de l'Éducation Nationale du Sénégal et du Président de la République Maki Sall avec Madame le Ministre Mariatou Koné. Les Ivoiriens attendent beaucoup de ces états généraux qui vont venir panser, l'on l'espère, les maux qui minent notre système éducatif…

Les cinq principes directeurs pour encadrer les assises

Cinq (5) principes directeurs permettront d'encadrer les états généraux. Il s'agira en premier ressort de la capitalisation des acquis, en prenant en compte les outils existants en matière d'éducation. Ensuite, toutes les populations seront impliquées à travers une démarche verticale, de la base vers le sommet. Les concertations devront se faire également dans la franchise et sans passion nuisible. Tout cela doit se faire enfin, dans une démarche inclusive et participative pour s'imprégner des points de vue de tous les acteurs directs et indirects, de même que l'ensemble des partenaires du système éducatif.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X