Cote d'Ivoire: Deuxième terminal à conteneurs d'Abidjan - Le taux d'avancement des travaux est de 41%

13 Juillet 2021

10mois après la pose de la première pierre du deuxième terminal à conteneurs du Port autonome d'Abidjan par le président de la République, Alassane Ouattara, les travaux de ce chantier important avancent très bien.

En visite sur ce chantier, le mardi 6 juillet, le ministre des Transports Amadou Koné s'est dit impressionné par les progrès réalisés et a félicité le Port Autonome d'Abidjan pour l'état d'avancement qui est de 41%. « Nous sommes impressionnés de voir que malgré la Covid-19 et toutes les difficultés qu'on a eues, les travaux avancent très bien.

J'ai bonne foi qu'on puisse inaugurer ce nouveau port l'année prochaine », a salué le ministre. Amadou Koné a rappelé que la construction du 2ème terminal à conteneurs fait partie d'un ensemble de projets du gouvernement ivoirien avec la vision de repositionner durablement le Port d'Abidjan comme Port Hub sur la façade Atlantique et comme le premier port de la côte ouest-africaine.

Et aussi de dynamiser le secteur maritime ivoirien en vue de créer davantage d'emplois. Pour ce faire, le ministre des Transports a annoncé l'ouverture de nouveaux chantiers concernant l'accélération et la simplification des procédures, pour améliorer la compétitivité du port. « On va beaucoup travailler avec les administrations, le ministère du Commerce, le secrétariat d'Etat aux affaires maritimes, la douane sur toutes les questions de simplification en termes de procédures, de digitalisation, etc. Il faut qu'on se donne les moyens d'accroitre, d'améliorer et de maintenir durablement les performances du PAA », a souligné Amadou Koné.

Pour sa part, le directeur général du port, Hien Sié Yacouba a indiqué que les travaux ont consisté à remblayer 37 ha de terrain et à construire 1300m de quai pour un coût de 256 milliards de FCFA. C'est un financement mixte PAA Exim Bank. Quant à la partie superstructure en cours, elle est financée à hauteur de 250 milliards environ par le consortium APMT Bolloré.

Une fois achevés, les travaux permettront au 2ème terminal de recevoir des navires avec 14 000 boites et traiter 1 500 000 boites par an. Pendant que le terminal existant reçoit des navires avec 3500 boites maximum et ne traite qu'un million de boîtes par an. « Aujourd'hui, les infrastructures sont terminés à 100%, ce qui a permis au président de la République de poser la première pierre en septembre 2020. Les superstructures sont en cours de construction et le délai de livraison, c'est en juillet 2022.

On aura un port avec un bond en avant pour les 50 années à venir », a fait savoir le directeur général. Notons qu'outre ce deuxième terminal à conteneurs, les projets de repositionnement du PAA comprennent la construction d'un nouveau terminal roulier (RoRo) dont l'inauguration est prévue en août 2021 et le terminal céréalier, prévu pour juillet 2022. Le projet de modernisation du port de pêche, terminé depuis 2015 et l'élargissement et approfondissement du Canal de Vridi, a été inauguré en février 2020. Il reste le terminal minéralier dont un avenant d'investissement est en cours de négociation.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X