Cameroun: Mixed Martial ARTs - Un tournoi en août prochain

L'annonce de la première édition du Gleo Fighting Championship, qui veut contribuer à la promotion de ce sport, a été faite récemment au cours d'une conférence de presse à Yaoundé.

La première édition du tournoi Gleo Fighting Championship aura lieu le samedi 21 août prochain au Palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy). L'annonce a été faite mardi dernier par son promoteur, Schwoel Orain Mpande au cours d'une conférence de presse courue par les hommes de médias. « Il est question pour nous de présenter le potentiel local encore très peu exploité que nous possédons en MMA, afin d'assurer la promotion de cette discipline sportive », a souligné Chwoel Orain Mpande.

Dans le souci de faire de cette première édition un coup de maître, la compétition est organisée avec la collaboration de la Ligue nationale de MMA. Il y aura donc 13 combats au total dont trois amateurs et 10 professionnels. Certains combattants étaient présents à cette conférence de lancement de tournoi. Et à travers leur « show », le « traditionnel match de gueule », on s'est tout de suite vu dans l'ambiance des combats.

L'unique combat chez les dames opposera Alice Ngom à Shivabo Clodia Vochung. Alors que le combat phare chez les messieurs opposera Flex Munue Mununga du Congo au Camerounais Simplice Rengou Mefire, détenteur de la ceinture dans les -83 kg à l'Open African MMA Professionnal Championship de mai dernier au Cameroun. Le Congolais souhaite affronter à nouveau son adversaire, estimant avoir perdu leur dernier combat à cause d'une erreur d'inattention.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X