Cap-Vert: Accusé par la justice, un député cap-verdien vote en faveur de la levée de sa propre immunité

Praia — Le député cap-verdien Amadeu Oliveira pourrait être détenu à tout moment après que la Commission permanente de l'Assemblée nationale a autorisé à l'unanimité le ministère public à arrêter le député de l'Union cap-verdienne indépendante et démocratique (UCID), la troisième force politique de l'archipel.

On lui reproche d'avoir aidé à sortir du pays une personne accusée de meurtre qui avait été assignée à résidence en attendant un procès.

Le député Oliveira lui-même, membre du Comité permanent de l'Assemblée pour le compte de l'UCID, a voté en faveur de la levée de sa propre immunité.

"Notre décision est toujours facile car elle n'est pas prise sous pression. L'Assemblée nationale assume et assumera toutes ses responsabilités, mais dans le strict respect de la Constitution de la République du Cap-Vert et des autres lois", a déclaré le président du Parlement, Austelino Correia, en donnant la nouvelle aux journalistes.

La semaine dernière, le ministère public avait demandé au Parlement d'autoriser l'arrestation du député Oliveira, qui est accusé d'un délit contre une personne morale et de deux délits contre l'État de droit.

Au départ, un certain Arlindo Teixeira avait été initialement condamné à 11 ans de prison pour meurtre. La Cour constitutionnelle a par la suite ordonné la reprise du procès, constatant des irrégularités.

Dans un entretien avec le service portugais de la VOA la semaine dernière, le député Amadeu Oliveira a avoué avoir aidé M. Teixeira à fuir de l'archipel parce que ce dernier avait été la cible d'une procédure "frauduleuse et manipulée", dans un tribunal corrompu.

Avocat de profession, le député avait déclaré qu'il était conscient du risque qu'il prenait, mais qu'il s'agissait de la "bataille pour la justice, de la bataille pour mon pays".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X