Congo-Kinshasa: Transition démographique et développement durable - L'UNFPA formule des recommandations

Sous le haut patronage du Ministère du Plan, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a organisé une activité de sensibilisation en matière de population, hier lundi 12 juillet 2021, à l'Hôtel du fleuve.

C'était en marge de la célébration de la 34ème édition de la Journée Mondiale de la Population, JMP en sigle. Au cours de cette activité qui s'est déroulée dans une salle de conférence remplie de scientifiques, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), par son Représentant en RDC, a tenu à donner son point de vue sur la problématique de population notamment, en ce qui concerne la sexualité ainsi que la procréation. Pour l'UNFPA, au vu des défis auxquels fait face le pays, des stratégies pragmatiques devront être adoptées dont la prise en compte de la dynamique de la population, des relations entre les sexes, le bien-être des femmes ainsi que l'accès aux services de santé.

«Avec un rythme de croissance annuel moyen de la population de 3,3%, les efforts du Gouvernement pour lutter contre la faim à l'horizon 2030 peuvent être hypothéqués. Seul son ralentissement à travers l'accès aux services de planification familiale, donnera au pays un répit pour investir dans le développement. Il ne s'agit donc pas de subir la croissance démographique, ni de la considérer comme une fatalité, mais de prendre des actions pour y faire face, en faisant des choix éclairés. (... ). Les décideurs devraient également s'efforcer de combler les lacunes majeures dans la collecte des données qui limitent notre compréhension actuelle de l'impact du Covid-19 sur la fécondité », suggère l'UNFPA.

L'occasion faisant le larron, le Fonds de Nations Unies pour la Population, toujours par le truchement de son Représentant, a salué les efforts des décideurs dans le sens de procéder au recensement de la population en cette année car, selon eux, il est évident que plus de 30 ans après le premier recensement des congolais, le Gouvernement revienne à cette question. Cet exercice de recenser la population permettra aux décideurs de mettre momentanément une pause avec des estimations démographiques. Dans les jours à venir, une autre activité de sensibilisation est prévue à l'Université de Kinshasa, pour conscientiser les étudiants sur cette problématique de population.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X