Libye: Les préparatifs des prochaines élections "vont bon train"

Alger — Les préparatifs des élections générales en Libye, prévues pour le 24 décembre prochain, "vont bon train" à la lumière des dernières déclarations de la Haute commission électorale libyenne (HNEC) en ce qui concerne notamment l'opération des inscriptions des électeurs, le volet logistique et la mobilisation de fonds.

L'opération de la mise à jour du fichier électoral lancée le 4 du mois en cours a connu un véritable succès selon la HNEC. "Quelque 2,3 millions d'électeurs se sont inscrits dores et déjà sur la plateforme numérique réservée à cet effet", a fait savoir, dimanche, la HNEC, précisant que "l'opération se poursuivra jusqu'au 31 du mois courant".

Sur le volet organisation et logistique, la Haute commission électorale a, après avoir, assuré des séances techniques au profit de ses cadres à travers ses permanences dans les différentes villes libyennes, elle a procédé récemment à la réservation et la numérotation des centres du vote dans les différentes villes du pays.

Selon les observateurs de la scène politique libyenne, la mobilisation de fonds ne devrait pas constituer un problème à la Commission, car la disposition de la communauté internationale à accompagner les autorités libyennes sur ce volet, est "forte".

Pour le président de la HNEC, Imad Al-Sayah, les préparatifs des élections ont été entamés sur la base de tenir les élections générales à la date prévue initialement par le Forum de dialogue politique libyen (FDPL).

"L'actualisation du fichier électoral et les autres préparatifs ont été entamés sur la base de tenir les prochaines élections à la date prévue par le FDPL", a souligné récemment M. Al-Sayah dans une déclaration aux médias.

Selon M. Al Sayah, il n y désormais qu'un obstacle qui empêche la tenue des élections générales à la date prévue, à savoir la non adoption d'une nouvelle base constitutionnelle. "La base constitutionnelle est le fondement de l'opération électorale", a-t-il noté récemment.

La réunion du Conseil de sécurité, une occasion pour mobiliser le soutien international

La réunion du Conseil de sécurité sur la Libye prévue jeudi sera une nouvelle occasion pour mobiliser le soutien international au sujet de la résolution de la crise libyenne dont l'organisation des élections générales à la date prévue, a fait savoir, la semaine écoulée, l'envoyé spécial de l'ONU en Libye, Jan Kubis.

L'ONU, le Conseil de sécurité, la Ligue des Etats arabes et l'Union africaine(UA), ont tous réitéré leur soutien au processus politique en Libye.

Les appels récurrents et incessants de ces organisations au retrait immédiat et total des mercenaires étrangers de la Libye, à la tenue des élections générales à la date prévue, à la réunification des institutions libyennes, sont des éléments qui renseignent sur la solidité dudit soutien, souligne-t-on.

En outre, les recommandations de la deuxième Conférence de Berlin 2 plaident toutes en faveur de la résolution du conflit en Libye par la dialogue et le respect des engagements de tous les acteurs concernés, affirment-ils.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X