Afrique: La réouverture de la frontière avec l'Algérie permettra de fructifier les échanges bilatéraux

Alger — Le président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, a affirmé mardi à Alger où il effectue une visite de travail et d'amitié, que la réouverture définitive de la frontière avec l'Algérie permettra un développement "tout à fait naturel" des échanges entre les deux pays.

A l'issue des discussions qu'il a eues avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune au palais présidentiel, le Président nigérien a déclaré, lors d'un point de presse commun, avoir fait part de son vœu de voir la frontière avec l'Algérie "définitivement" rouverte pour, a-t-il dit,que le flux des échanges "tout à fait naturel entre nos deux pays se développe".

Le président Bazoum a déclaré également avoir fait part au président Tebboune du "grand" programme engagé dans la région de Diffa, située à l'extrême est du Niger, et qui consiste à ramener toutes les populations déplacées depuis l'année 2015 du fait de l'insécurité dans leurs villages respectifs. Cette opération devrait concerner plus de 100 000 personnes, a-t-il précisé.

Tout en qualifiant de "féconds" et de "fructueux" les échanges qu'il a eus avec le président Tebboune, le chef d'Etat nigérien a souligné sa conviction de donner une "grande impulsion" à la coopération entre les deux pays.

Lire aussi: Le Président Tebboune annonce l'ouverture de la frontière algéro-nigérienne pour faciliter les échanges commerciaux

Il a, par ailleurs, dit avoir évoqué avec son homologue algérien diverses questions socio-économiques dont l'exploitation du pétrole avec la compagnie nationale Sonatrach, le projet de gazoduc Nigéria-Niger-Algérie, ainsi que des sujets "traditionnels" relatifs notamment à la coopération dans le domaine de la formation professionnelle.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X