Sénégal: Infrastructures routières - Agéroute fait le bilan de ses activités pour l'année 2020

Ageroute (Agence des travaux et de gestion des routes) a publié son rapport d'activités 2020. Dans le document consulté par le Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos), la structure qui dépend du ministère des Infrastructures fait le bilan pour cette année.

Selon le document, l'année 2020 a été marquée par l'une des pires crises sanitaires à laquelle la communauté mondiale a fait face avec l'avènement de la Covid-19. Cette pandémie représente un défi sans précédent pour le Sénégal et, au-delà, pour tout le Continent. Le Gouvernement est intervenu rapidement pour atténuer les conséquences économiques, sociales et budgétaires entrainées par la pandémie avec la mise en place du Programme de résilience économique et sociale (Pres), financé par le fonds Force Covid-19 doté de 1000 milliards de FCfa. A la suite du Pres, le Plan d'actions prioritaires du Pse a été revu et ajusté avec des stratégies de relance privilégiant l'investissement public et privé destinées à soutenir la reprise économique à court et à moyen terme et à rétablir la trajectoire initiale du PSE.

«En dépit de ce contexte particulièrement défavorable, le sous-secteur des infrastructures routières a maintenu le cap quant à ses engagements, sa vision et a poursuivi sa mission fondamentale de faciliter un meilleur accès aux personnes, biens et services à des infrastructures de qualité », renseigne Ageroute. Dans cette perspective, explique-t-on, plusieurs projets ont été achevés et mis en service. Il s'agit des autoponts de Keur Gorgui, Saint Lazare et rond-point Yoff et des axes routiers sur la Nationale 2 et dans l'Ile à Morphile. En outre, la stratégie nationale de développement en matière d'infrastructures routières et de développement urbain se poursuit. «Au total, un nombre important de projets est en cours d'exécution, ce qui démontre la vitalité du sous-secteur. Le portefeuille s'est focalisé sur le développement et la promotion des autoroutes et des corridors routiers. Ces projets viennent renforcer les actions opérationnelles autour des priorités stratégiques du Pse, en assurant les liaisons entre les principales villes et en facilitant le passage aux frontières à travers un réseau routier de bonne qualité de nature à renforcer les efforts d'intégration régionale », révèle Ageroute.

Le développement urbain global occupe aussi une place prépondérante dans le développement des infrastructures avec une contribution appréciable apportée à l'amélioration de la mobilité urbaine à travers le Programme de construction de ponts et d'autoponts et le Bus rapid transit (Brt) dans la région de Dakar. L'extension du réseau routier constitue également une priorité de développement.

C'est pourquoi le Gouvernement a entrepris, en 2020, l'important programme de désenclavement des zones de production agricole et minière (Pdzam) dont l'objectif principal est d'appuyer l'accélération de la souveraineté alimentaire, sanitaire et pharmaceutique, un nouveau défi identifié dans le cadre du Pap2A.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X