Afrique: Visite de Mohamed Bazoum à Alger - Le Niger et l'Algérie sur la même longueur d'onde

Le président nigérien Mohamed Bazoum vient d'effectuer une visite dite « de travail et d'amitié » à Alger, accompagné de cinq de ses ministres. Lors de leur conférence de presse commune hier, Mohamed Bazoum et son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune se sont déclarés « en accord complet sur tous les domaines abordés ».

Les échanges avec Alger ont été « fructueux » et « féconds », selon les mots de Mohamed Bazoum. Une « grande impulsion » entre voisins, ajoute-t-il même, dans le cadre d'un « dispositif de coordination » porté côté algérien par le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, ancien homologue direct de Mohamed Bazoum quand lui-même était le chef de la diplomatie de Niamey.

Beaucoup de thèmes ont été abordés à Alger, à commencer par la coopération sécuritaire. « Nous sommes parvenus à un accord dans ce domaine », affirme Abdelmadjid Tebboune. Sans donner de détails, Mohamed Bazoum a en tout cas visité une usine de fabrication d'équipements militaires.

Autre point de coopération développé par Mohamed Bazoum. Loin de l'Algérie, cette fois, à l'extrême-est du Niger. « J'ai fait part au président Tebboune d'un programme que nous avons engagé dans la région de Diffa qui consiste à ramener toutes les populations déplacées depuis l'année 2015, a précisé le président nigérien. Nous avons besoin de deux types d'assistance, une assistance d'urgence humanitaire, mais aussi une assistance en vue du relèvement économique de la région de Diffa », frontalière du nord du Nigeria

Gazoduc et réouverture de la frontière

D'ailleurs les dirigeants nigériens et algériens ont aussi parlé à Alger du projet Nigal, ce gazoduc devant passer par le Niger pour relier la côte sud du Nigeria à la côte nord de l'Algérie. Un projet porté en partie par la Sonatrach, société algérienne qui a des permis d'exploration pétrolière au Niger

Autre sujet encore, la frontière avec l'Algérie. Mohamed Bazoum a demandé à ce qu'elle soit rouverte totalement et définitivement. Cela fait depuis mars 2020 que les passages sont contraints sur décision algérienne officiellement en raison de la pandémie. La demande a été acceptée par Alger. Abdelmadjid Tebboune annonce ainsi la réouverture totale pour les passages des produits nigériens et algériens.

Et sur les travailleurs nigériens en Algérie, lors de cette conférence de presse commune, Abdelmadjid Tebboune a déclaré « nous sommes d'accord pour nous entendre sur une politique claire » sur ce sujet

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X