Cote d'Ivoire/Centrafrique: RCA - Les raisons du départ de l'ivoirien Zahoui François de la tête des fauves de Bas-Oubangui

L'Ivoirien Zahoui François, n'est plus le sélectionneur des Fauves de Bas-Oubangui. Son contrat n'a pas été reconduit par son employeur, la Fédération Centrafricaine de Football (RCF) pour insuffisance de résultats, a appris afrikipresse.fr mercredi 14 juillet 2021.

Fin de contrat et de mission pour Zahoui François dont le contrat de deux ans venu à expiration, n'a pas été renouvelé par la Fédération Centrafricaine de Football. Selon nos informations, la nouvelle prise vendredi 9 juillet 2021a été gardée jusque-là au secret avant de la porter à l'interessé. Celui-ci a pistulé pour le nouvel appel à candidatures lancé par l'institution sportive.

Mais cette candidature n'aura pas de chance d'aboutir puisque le nouveau ministre des Sports et le président de la fédération, Célestin Yanindji ont décidé ouvertement de porter leur regard ailleurs autre que celui de l'ancien patron de l'encadrement technique des Éléphants, finaliste malheureux de la CAN 2012.

La fédération lui reproche les mauvais résultats obtenus par les Fauves de Bas-Oubangui dont il avait la charge et particulièrement les deux défaites contre la Mauritanie en aller et retour. En 8 matches, son équipe a obtenu 6 défaites pour une victoire et un nul. Il a inscrit 5 buts contre 18 encaissés.

La mauvaise affaire de Zahoui François

La Centrafrique a été classée 3ème dans son groupe derrière le Maroc et la Mauritanie en éliminatoires de la CAN 2022. Insuffisant pour se qualifier pour le tournoi final pour lequel il a été recruté. Ce bilan plus que négatif n'a pas manqué de susciter la colère des sportifs centrafricains qui se sont sentis humiliés.

Les dirigeants centrafricains qui ont de grosses ambitions pour le renouveau du football de leur pays, entendent jeter de nouvelles bases pour aller à nouveau à la conquête de l'Afrique à travers les éliminatoires du Mondial 2022 d'où la nécessité de recruter un autre sélectionneur.

Totalement pris en charge jusque-là par la fédération, le technicien ivoirien touchait 8 mille Euros soit un peu plus de 5 millions de F CFA. Le nouveau sélectionneur des Fauves du Bas-Oubangui sera désormais à la charge de l'État centrafricain avec un salaire de 10.000 Euros soit un plus de 6 millions de F CFA, a indiqué notre source.

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X