Sénégal: Hausse de 189,1 milliards des emplois bancaires au 1er trimestre

Dans un contexte de reprise graduelle de l'activité économique et d'une politique monétaire accommodante de la Bceao, la situation du système bancaire sénégalais a été marquée, au cours du premier trimestre de l'année 2021, par la poursuite de la progression des emplois bancaires (+189,1 milliards de FCFA ; +2,5%) pour se situer à 7.796,1 milliards de FCFA à fin mars 2021.

Cette information a été rendue publique en marge de la réunion trimestrielle entre le directeur national de la Bceao pour le Sénégal et les directeurs généraux des établissements de crédit tenue le jeudi 08 juillet 2021, par visioconférence.

Selon le communiqué de presse issu de la rencontre, ces emplois sont tirés principalement par l'activité de portefeuille sur les titres publics (+124,7 milliards de FCFA ; +6,3%). Pour leur part, indique le document, les crédits se sont redressés de 52,7 milliards de FCFA (+1,0 %) à la faveur d'un allongement des maturités. Les crédits au secteur privé, poursuit-on, se sont inscrits en hausse de 41,1 milliards de FCFA soit +1,0% comparativement au trimestre précédent.

Dans la foulée, la Bceao fait savoir que les ressources des établissements de crédit ont augmenté en rythme trimestriel de 276,1 milliards de FCFA (+3,9%) pour s'établir à 7.399,5 milliards de FCFA. A l'en croire, cette progression est soutenue principalement par l'accroissement des dépôts et emprunts (+222 milliards de FCFA ; +3,7%) ainsi que des capitaux propres et ressources assimilées (+33,6 milliards de FCFA ; +4,4%).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X